Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 14 août 2019 par christophe Émosson en boucle par le col de Fenestral, Emaney, le col de Barberine et Fontanabran

Simple aller-et-retour au sommet de Fontanabran, au départ d'Émosson, avec un détour par le Tovet. Une belle ascension dans un cadre somptueux.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Grand beau.

Récit de la sortie

C’était dans mes projets depuis des années, c’est chose faite. On ne pouvait souhaiter de meilleures conditions : un temps clair et lumineux, pas de grosse chaleur.

La traversée du tunnel peut se faire sans lampe, le sol est bon et il y a quelques éclairages permanents. Le parcours sur la route est long, mais facile et tellement beau, au-dessus du lac et face à sa couronne de sommets. Beaucoup de monde jusqu’à la bergerie, mais nettement moins ensuite.

Un peu de distraction nous fait manquer le départ du sentier pour le col de Barberine, mais cela nous donne l’occasion de visiter le Tovet, et son épaule offrant un splendide point de vue sur le lac. Attention quand même au sentier qui traverse des pentes raides en terrain friable après le torrent, il y a des petites barres en dessous, et la glissade serait mauvaise.

La montée au col de Barberine commence par une zone chaotique et boueuse, mais ensuite la remontée de la combe du Col est bien régulière. On progresse dans un cirque magnifique, entre les falaises stratifiées des pointes d’Aboillon à gauche, et les roches cristallines de Fontanabran et des Ottans à droite.

Quelques moutons sympathiques, à tête noire, sans chien de garde, nous regardent passer. Un couloir terreux et croulant permet de franchir une petite barre, et c’est la montée finale au col de Barberine, sur des pentes terreuses dures peu commodes.

Un vent violent et froid nous accueille au col, nous ne nous attardons pas et attaquons la raide montée finale au sommet, bien rébarbative vue d’en bas, mais sans difficultés. Il faudra juste faire quelques pauses pour reprendre son souffle.

La vue au sommet est impressionnante, surtout sur les sombres parois toutes proches des pointes d’Aboillon. Au nord-est, le Luisin dresse son impressionnante pyramide. Au loin, le Valais, le Grand Combin, la chaîne du Mont-Blanc. En bas, le lac d’Émosson rentre dans l’ombre, alors que quelques nuages apparaissent sur la chaîne frontière. Quelques photos dans toutes les directions, jusqu’à ce que mes mains engourdies ne puissent plus tenir l’appareil.

La descente se fait rapidement jusqu’à la bergerie, puis c’est le retour tranquille par la route, alors que la nuit tombe sur Émosson et que les sommets de la chaîne du Mont-Blanc virent au rose.

Dernière modification : 5 novembre 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 14 août

Publiée le 7 novembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !