Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 30 octobre 2019 par Pascal La Grande Moucherolle (2284m) par l’arête nord-ouest et le Pas de la Fenêtre

Une petite curiosité géologique sera l'excuse pour aller grimper le deuxième sommet du massif du Vercors par un itinéraire original. Paysage, bouquetins et couleurs du crépuscule feront vite oublier les passages sur les pistes de ski.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau et assez doux, malgré de petits passages de nuages bas accrochant les crêtes durant l’après-midi.

Récit de la sortie

La fenêtre de la Grande Moucherolle... Aperçue pour la première fois durant une sortie de ski d’un autre temps, on pouvait rêver d’imaginer à l’époque qu’un alpiniste puisse y monter, et s’assoir pour un pique-nique juste sous l’arche...

Bon, il est maintenant grand temps d’aller voir cette curiosité géologique de près, ce qui sera une excuse parfaitement justifiée pour faire l’ascension du deuxième sommet du massif du Vercors, et de profiter de la vue sur le formidable enchaînement de crêtes de la barrière est... Hélas, pas beaucoup le temps de faire une boucle esthétique par le versant est durant ce court après-midi de l’hiver qui approche, on montera au plus court par les pistes de Corrençon.

Départ vers 13h du Clos de la Balme. Il reste environ 4h30 de soleil, cela devrait le faire... Montée peu intéressante mais rapide par les pistes, histoire d’atteindre sans tarder le pied de l’arête ouest, là où les choses intéressantes vont enfin commencer.

On quitte enfin les pistes, et on grimpe la croupe en direction de la crête. C’est en effet là que se concentrent les plus grosses difficultés de l’ascension, notamment les ressauts de dalles où le câble, ou plutôt le fil de fer, qui ne passe pas par les passages les plus faciles, n’est pas forcément à suivre.

On passe à l’ombre du côté nord de l’éperon de la crête, et voilà enfin l’arche convoitée. Une pause casse-croûte assis au soleil juste sous l’arche, voilà un petit rêve d’enfance réalisé.

On poursuit l’ascension... On rejoint le fil de la crête au-delà de la croupe. Il n’y a plus vraiment de difficultés, il suffit de se laisser guider par le terrain. Quelques nuées envahissantes accrochent maintenant les crêtes et masquent le soleil. Ce n’est pas grave, cela va sûrement se dissiper à la fin de l’après-midi.

On rejoint les pentes sommitales... Deux bouquetins placides s’y reposent, et contemplent le paysage sans prêter la moindre attention à mon passage juste à quelques mètres. Et voilà l’antécime avec son antenne radio, et juste derrière au bout de la crête le sommet. Les nuées vont et viennent, laissant souvent apercevoir de jolis bouts de panorama. Superbe ambiance...

16h30, quelques nuées repassent à la charge et bouchent la vue, il est temps de descendre... Direction le col des Moucherolles, par la vire et la cheminée qui y descend. Un des gros bouquetins croisé à la montée décide de me suivre tranquillement durant quelques minutes. D’ailleurs toute une harde de jeunes se trouvent plus bas sur la vire.

Descente vers la cheminée. Les jeunes se promènent juste au-dessus, pouvant potentiellement faire rouler des cailloux vers le fond de l’entonnoir où se trouve le petit pas délicat à désescalader. Bon, on va attendre un peu avant d’y descendre, le temps que cette joyeuse bande décide d’aller s’amuser un peu plus loin...

Finalement au col des Moucherolles. Les nuées se brisent de plus en plus, se dorant des couleurs du soleil couchant. Cela vaut le coup de remonter à la Petite Moucherolle par la petite rampe beaucoup plus impressionnante que difficile, pour aller y admirer le paysage se parant de couleurs...

Descente tranquille en direction du pas de la Balme dans les pelouses aux couleurs du soleil couchant, dominant les plaines plongées dans l’ombre brumeuse. On profite des derniers instants de soleil sur les crêtes avant de rejoindre les pistes de ski pour une descente tranquille mais rapide face à la nuit tombante sur les hauts plateaux du Vercors... Fin de la balade vers 18h30.

Dernière modification : 13 novembre 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Randonnée réalisée le 30 octobre

Publiée le 13 novembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !