Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 21 mars 2019 par Jicépé Charmant Som (1867m) par le Habert du Col de Porte, boucle par les crêtes du Mont Fromage – à raquettes

Le Charmant Som est souvent surfréquenté. Il est pourtant possible de s'y retrouver absolument seul par grand beau temps : en y montant l'hiver et au clair de lune !

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Beau temps stable (indispensable pour les randos au clair de lune).
Bon enneigement : la neige portait bien, les raquettes sont restées sur le sac toute la randonnée.

Récit de la sortie

Le temps est stable et la lune est pleine : direction la Chartreuse pour une rando au clair de lune. Ayant rangé les skis de rando depuis quelques années, je pars avec les raquettes en fin d’après-midi pour démarrer la montée à la tombée du jour.

Plus grand monde au Col de Porte. La neige porte bien, les raquettes sont sur le sac... elles y resteront toute la soirée !

Montée vers la Pinéa : le soleil éclaire encore Chamechaude et Belledonne. J’arrive sur la crête à Plénom juste au moment du coucher du soleil derrière les Rochers de Chalves.
Dès lors, le parcours de crête par Montvernet et Montfromage se déroule au crépuscule.

Il fait de plus en plus sombre et enfin, avant de basculer sur l’Oratoire d’Orgeval, la lune se lève et prend le relais : je n’aurai pas besoin de sortir la lampe frontale.

La neige porte toujours bien : je remonte le tracé de la route jusqu’aux Chalets et oblique vers l’arête sud. Le sentier d’été n’est pas visible, mais le fil de l’arête a été déneigé par le vent : la montée se fait donc droit dans la pente. Après l’antécime, la Croix est en vue.

Au sommet, pas de vent cette nuit-là, d’où un ressenti de douceur. La lune est maintenant haute et les montagnes alentour brillent. Quelques loupiotes apparaissent au loin sur les pentes de Chamechaude et vers l’oratoire.

La descente se passe sans problème par les chalets, l’Oratoire et la route d’accès, dont quelques virages peuvent être coupés. Mais attention de ne pas se laisser aller vers les Cottaves par les traces de ski. Il faut rebasculer au sud pour rejoindre, par une section de route un peu longuette, la prairie du Col de Porte.

La faune est peu discernable la nuit : le hasard m’a fait toutefois croiser un troupeau de mouflons en redescendant dans la vallée.

Dernière modification : 23 novembre 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Ayant parcouru pas mal de sommets à pied ou à ski dans les années 60 et 70, je profite de mon retour dans les Alpes pour ma retraite pour parcourir à nouveau certains itinéraires et en découvrir de nouveaux.

Randonnée réalisée le 21 mars

Publiée le 22 novembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 22 novembre à 22h16

    Une rando de nuit ?.... C’est super !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !