Pointe d’Udine (3019m) et Pointe de Venise (3096m) Sortie du 23 août 2007

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Sommet faisant partie de la longue enfilade de pics allant du Granero à la Pointe Gastaldi, il offre une vue impressionnante sur le seigneur des lieux, le Mont Viso avec en prime une escalade finale assez ludique. Pour ceux qui hésiteraient, la possibilité de s'arrêter à un abri situé quelques mètres avant le sommet permet déjà de se rendre compte de la beauté des lieux.

Conditions météo

très beau temps

Récit de la sortie

Accès

D’Abriès et emprunter la route menant en direction du parking de la Roche Ecroulée.

La route se poursuit, mais elle a été fermée à la circulation en 1986. Construite pendant l’entre-deux guerre, elle mène jusqu’au grand belvédère du Viso.

Une navette y a été installée, mais a cessé d’y rouler faute de moyens, contrairement à celle de St-Véran. Randonnée effectuée en 2007, la navette n’existait déjà plus.

Itinéraire / récit

  • Carte : IGN TOP25 3637OT Mont-Viso - Saint-Véran
  • Altitude départ : 1787m
  • Altitude sommet : 3096m

Descriptif

On commence l’ascension par le parcours routier (sic), faisable idéalement à VTT ou en prenant un sentier à main droite longeant cette route.

Arrivé au grand belvédère du Viso, prendre en direction du refuge du Viso (2460m) par un bon sentier assez raide, en laissant à droite celui menant au lac Lestio. Après le refuge, le sentier d’abord très bon devient vite herbeux, puis rocheux. On crapahutera à travers un conglomérat de rochers tout en comptant sur un balisage français succinct et des cairns disparates.

Finalement, on arrive au lac Porcieroles (2635m) où un arrêt sera le bienvenu avant la principale difficulté de cette randonnée : la remontée sur 80 mètres du col du Couloir du Porc. Se placer à la base du couloir plutôt côté gauche en évitant le centre en raison des éboulis.

Heureusement, nos amis italiens sont passés par là et les marques rouges et blanches sont légions ! Progresser au mieux car il monte raide en s’aidant des rochers (mais ce n’est pas la Font Sancte ou le Massour non plus !) L’arrivée au col est à la fois un soulagement et un émerveillement pour les yeux ! On aperçoit du côté italien le refuge Giacoletti, où l’ambiance à ce moment là, était pour le moins festive !

Pour atteindre le sommet, prendre main gauche et commencer la montée en suivant la crête caillouteuse (où parfois un sentier affleure). En une trentaine de minutes, on arrive à une abri en bois recouvert d’une tôle galvanisée qui pourra servir de pseudo-sommet à ceux qui ne voudraient (ou pourraient) rejoindre le sommet situé à quelques mètres.

Pour y accéder, passer une dalle déclive (bonne prise), puis un bloc rocheux faisant office de crête pour finalement arriver devant une faille quasi verticale de 4 mètres de haut environ, qu’il faudra escalader sans l’aide de corde (contrairement aux photos où des italiens avaient laisser leur corde pour aider leurs amis).

Cependant, pour avoir pratiqué l’escalade, cela se fait relativement bien, les prises étant nombreuses et très bonnes. À savoir que dans la "bible" 3000 sans frontières de Pirovano et Ranc, la faille est cotée IV...

Au sommet la vue est impressionnante sur l’enfilade de sommets menant au Viso : Udine, Pointe de Rome, Pointe Gastaldi, Visolotto...mais également sur les sommets italiens.

Le retour s’effectue par le même itinéraire.

Dernière modification : 7 septembre 2017

Photos « Pointe d’Udine (3019m) et Pointe de Venise (3096m) »

Lac Porcioroles Refuge du Viso Col du Couloir du Porc Rencontre ! Vue sur l’abri avec le Viso en arrière plan la faille à remonter avant le sommet au sommet avec des compagnons italiens rencontrés au col