Chaux de Toureyre (1292m) et Crêt de l’Œillon (1364m) par le Collet de Doizieux, en boucle

Sortie réalisée le 11 février 2011.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Mont Pilat : la Chaux de Toureyre (1292m) et le Crêt de l'Œillon (1364m) par le Collet de Doizieux.

Conditions météo

Beau mais les Alpes ne se laisseront que deviner à travers la brume.

Récit de la sortie

Accès

De la Grand-Croix, village de la Vallée du Gier, on remonte la petite vallée du Dorlay. On passe à St-Paul-en-Jarez et on continue jusqu’à la Terrasse-sur-Dorlay.

Dans le village, prendre une route droite en direction de Doizieux et de la Croix du Collet (panneau). On passe sous la digue du Barrage du Dorlay. Au niveau du barrage, prendre à gauche la direction de la Croix du Collet (panneau).

On se gare sur l’un des grands parking de ce col, appelé aussi Collet de Doizieux à 946m d’altitude.

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2933ET
  • Tracé IGN
  • Distance : 10 Km
  • Dénivelée : 600m
  • Horaire : 3/4h00

Descriptif

La randonnée commence en partant vers le sud, en passant à gauche de trois hêtres immenses.

On rencontre plusieurs bifurcations. Suivre le balisage blanc/jaune. Le sentier n’est pas reporté sur la carte IGN. La tempête de 1999 a bouleversé le tracé des sentiers et l’IGN semble tarder à réagir.

Le sentier rejoint une piste forestière. Il faut la suivre vers la gauche, sud. Après environ 900 mètres, on prend un sentier à droite.

On arrive dans une série de virages en épingle. Au troisième, quitter le sentier et gagner la ligne de crête.

On arrive ainsi à la Chaux de Toureyre. Cette montagne était entièrement boisée et ne présentait aucun point de vue aux randonneurs, rien que des arbres.

Fin décembre 1999, une grande tempête a décoiffé la montagne. Aujourd’hui, la forêt a été replantée avec un forte proportion de mélèzes. Mais il va s’écouler quelques années, avant que de la vallée, la montagne offre des couleurs rousses en automne. Et plus de temps encore avant que la vue ne soit bouchée de nouveau.

Après la Chaux de Toureyre, le sentier redescend de 80 m, avant de remonter à la Chaux d’Egallet où se trouvait autrefois un grand hôtel de luxe.

Le sentier continue et par un dernier passage en cailloux dans un Chirat, on atteint le Crêt de l’Œillon.

Revenu à la Chaux de Toureyre, on peut faire la descente par un itinéraire direct, une sente étroite qui suit la ligne de crête qui est aussi la ligne de partages des eaux Atlantique/Méditerranée.

Dernière modification : 12 février 2011