Petite Aiguille Verte (3512m) Sortie du 12 février 2011

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une très bonne course d'initiation à l'alpinisme.

Conditions météo

Temps dégagé, belle vue sur les grands sommets du massif.

Récit de la sortie

Avant de nous diriger vers le refuge d’Argentière, nous décidons de nous mettre en jambe en allant gravir la Petite Aiguille Verte.

C’est une pointe que l’on peut atteindre rapidement depuis la station supérieure du domaine des Grands Montets. Pour le sommet il n’y a que 300 mètres de dénivelé, mais ils sont très formateurs !

Tout commence par une montée sur le glacier, facile au départ puis de plus en plus raide à mesure que la pente se redresse. Vers 3400 mètres on peut soit rejoindre tout de suite l’arête sur la droite, soit continuer à monter directement dans la pente, sachant que l’inclinaison atteint 50° sur la fin.

Une fois qu’on a atteint l’arête il suffit de la suivre jusqu’au sommet. Cet endroit est aussi un bon terrain d’apprentissage : l’arête est assez aérienne, avec quelques passages techniques (notamment une dalle en III+ à traverser), et des parties en mixte.

La vue est grandiose : l’Aiguille Verte nous domine largement, les Drus sont tout proches, le bassin d’Argentière s’étend à nos pieds...

La parfaite course d’initiation, qui plus est avec un engagement quasi-nul du fait de la proximité des Grands Montets.

Dernière modification : 27 février 2011

Photos « Petite Aiguille Verte (3512m) »

Le Mont Blanc vu depuis les Grands Montets La Petite Aiguille Verte, immédiatement à portée de main Montée au-dessus de la gare des Grands Montets Quelques pas d’escalade aériens pour finir Et toujours cette vue grandiose sur les Drus Aiguille du Chardonnet (3824 m), Aiguille d’Argentière (3901 m) et Tour Noir (3837 m) La vallée de Chamonix. Au loin les Aravis Au sommet de la Petite Aiguille Verte Nous voilà prévenus !