Tête des Chétives (2644m) en traversée "du Lac Labarre au Lac Gary" Sortie du 7 septembre 2009

Sortie réalisée le 7 septembre 2009.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Quelle belle journée ! Mais qui aurait pu mal se terminer.....la chance en a décidé autrement.

Conditions météo

Chaud et ensoleillé toute la journée.

Récit de la sortie

Du Lac Gary, après avoir parcouru ces magnifiques crêtes, nous rejoingnons au Sud la bosse cotée 2432m à l’Est de l’Arcanier. Nous poursuivons en contrebas sur l’arête herbeuse pour rejoindre le col sans nom coté 2367m.

Nous descendons au Nord-Est, la pente raide et herbeuse. Plus bas, un petit couloir caillouteux permet de gagner le Vallon vers La Groumaud en rive droite du Ruisseau de Gary. Nous pénètrons dans le bois sous la Cote 1903m. Une trace traverse la forêt, on domine la Cote 1764m appelée Le Sue.

Juste avant le sommet, à un col que j’appellerai Col du Sue, nous descendons dans l’herbage. Quelques cairns nous emmènent vers la forêt. Nous en trouvons un autre puis, plus rien !

Plus aucune trace autour de nous ! Les feuilles les recouvrent !

Après plus de 2 heures de recherches, l’eau commence à manquer dans le Kamel Back. S’ajoute, la fatigue après être remonté et redescendu plusieurs fois pour chercher un itinéraire gagnant la route 500 mètres plus bas.

Il faut nous rendre à l’évidence, nous sommes obligés de bivouaquer sur place, la nuit commence à tomber, il est 20 h et nous sommes entourés de barres rocheuses.

Nous n’avons presque rien à manger. Seulement quelques barres de chocolat, 2 ou 3 tranches de pain de mie et un bout de saucisson pour le soir et le matin et pour deux ! En espérant surtout trouver de l’eau !

La nuit a été longue et très fraiche, nous apercevons les lumières de Valsenestre au loin. Nous restons sur place jusqu’au lever du jour.

Le lendemain, nous essayons de remonter hors sentier. Nous sommes sous Le Sue à l’altitude de 1550m. Nous retrouvons le Col du Sue et nous remontons vers le Lac Gary. Nous franchissons la Brèche de Gary.

Et là quel bonheur ! Le téléphone passe enfin !

Nnous descendons sur Entraigues. Il ne reste plus qu’à tendre le pouce en espérant qu’une bonne âme veuille bien s’arrêter.

C’est à la sortie de Gragnolet que notre bonne âme s’arrête. Une 205 société fera l’affaire. A l’arrière du véhicule ce bon Monsieur nous ramène.

Le brave Monsieur en question placarde des affiches dans la région pour retrouver la dépouille d’un randonneur disparu l’année d’avant !

Nous montons ensemble jusqu’au Gîte d’étape de Valsenestre pour téléphoner au PGHM afin qu’ils stoppent les recherches.

Je revient la semaine suivante et je remonte au Lac Gary par Le Sue.

Quelque soit l’itinéraire choisit le Lac Gary se mérite.

Un grand MERCI au PGHM.

Dernière modification : 30 mars 2011

Photos « Tête des Chétives (2644m) en traversée "du Lac Labarre au Lac Gary" »

vers la cote 2432 au dessus du lac gary, on aperçoit les crêtes du pic vert on domine la vallée. Au loin, le pic du clapier du peyron et la roche de la muzelle sous l'arcanier depuis le col coté 2367 pente raide et petit couloir donnant accés au vallon l'arrivée au sue, sommet avancé sur la vallée la vallée depuis le sue l'entrée en forêt à la recherche de notre itinéraire trouvé la semaine d'après le lendemain, enfin de l'eau au ruisseau de gary à la brèche de gary, enfin le téléphone passe, nous pouvons avertir nos familles