Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps assez doux, mais nuages et vent glacial au sommet.

Récit de la sortie

Nombre de participants : 2

Ce jour-là, nous avons suivi un itinéraire simplifié par rapport au topo : ascension de la Cime du Grand Vallon depuis le Mélezet, retour par la crête nord jusqu’au passage du Vallon, en passant par le col des Sables et Tête Noire. Pas d’aller-retour à la Belle Plinier, bien prise dans les nuages. Descente par la combe sous le passage du Vallon.

Les nuages nous ont rejoints au sommet, poussés par un vent glacial, et nous sommes vite redescendus ; c’est le seul petit regret de cette belle journée dans une montagne sauvage, tranquille et très fleurie.

Dernière modification : 1er avril 2011

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 4 août 2010

Publiée le 1er avril 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 6 avril 2011 à 16h38

    Même simplifiée, c’est une belle balade. Et c’est pas la foule qui dérange beaucoup ! Un vrai désert !

  • par Le 6 avril 2011 à 16h42

    PS. Pas vu de loups ? Quand j’ai fait cette rando, le berger venait de décédé et le remplaçant, un vacancier, ami du propriétaire, et qui rendait momentanément service, perdait des bêtes chaque nuit. Comme quoi le métier ne s’improvise pas !

  • par Le 7 avril 2011 à 13h15

    Non, pas vu de loups. Quant au troupeau de moutons, il était discret et assez petit, mais je comprends mieux pourquoi maintenant... On est loin du surpâturage désastreux de certains coins des Alpes. Détail insolite : les deux patous ont quitté le troupeau en fin d’après-midi pour descendre dans la vallée par le sentier ; nous les avons retrouvés en bas sur la route, où, bien que très éloignés du troupeau, ils n’avaient pas l’air d’apprécier notre présence... Ceci expliquerait-il les pertes dont tu parles ?

  • par Le 7 avril 2011 à 14h00

    Non, malheureusement le berger venait de mourir. Le temps qu’un nouveau berger prenne sa fonction les loups on fait des ravages. L’ami du proprio a fait ce qu’il a pu mais rien ne remplace l’expérience. Les patous semblent être assez vagabonds. La nuit ils sont souvent parqués avec les moutons.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !