La Montagne des Auges (1822m) par le Plateau des Glières – à raquettes Sortie du 24 mai 2006

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Très beau temps, assez frais. Encore beaucoup de névés.

Récit de la sortie

Nombre de participants : 2

Nous avons fait l’aller-et-retour classique à la montagne des Auges depuis les Glières. Notre but initial était la pointe de la Québlette par le col de l’Ovine, mais les pentes très raides sous le col étaient occupées par des névés assez durs, et nous avons prudemment renoncé.

La montée aux Auges ne posait en revanche aucun problème, et nous avons pu profiter de la luminosité exceptionnelle sur le plateau, malgré le petit vent glacial qui soufflait. Pas grand monde là-haut ce jour-là. Bref, une après-midi de rêve entre névés et crocus !

Dernière modification : 20 juin 2011

Photos « La Montagne des Auges (1822m) par le Plateau des Glières »

Départ du plateau des Glières ; au fond, montagne des Auges, pointes des Auges et de Puvat, et col de l’Ovine. Plateau des Glières et pointe de la Québlette. Le replat sous la pointe de Puvat ; au fond, Sous-Dîne. Le replat et la pointe de la Québlette dans l’ombre. Sentier du col de l’Ovine. Montée au col de l’Ovine. Montée au col de l’Ovine. Montée au Pas du Loup avec vue sur la pointe de Puvat. Montée au Pas du Loup. Au fond, la plaine de Dran. Montée au Pas du Loup. Le Pas du Loup. Le Pas du Loup, les murailles du Lachat et les Aravis enneigées. Aravis et Mont Blanc vus de la montagne des Auges. La montagne des Auges. Au fond, le Jallouvre. Montagne des Auges. Au fond, les Rochers de Leschaux. Montagne des Auges et Sous-Dîne. Pas du Loup et Dents de Lanfon. Montagne des Auges et Rochers de Leschaux. Montagne des Auges. Au fond, Jallouvre, aiguille Verte du Chinaillon et Roc des Tours. Les murailles du Lachat vues depuis les Auges. Aravis enneigées depuis les Auges.