Sortie du 26 juin 2011 par alaindeclaix Col du Mont Tondu (2895m)

Un itinéraire de toute beauté, des alpages fleuris aux glaciers et une escalade finale dans la falaise que domine le Col du Mont Tondu.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Non disponible !

Topo de référence

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Non disponible !

Conditions météo

Très beau temps chaud. Abondante flore alpine en ce début d’été (rhododendrons, renoncules, doronics, gentianes printanières, etc)

Récit de la sortie

Montée par le "sentier" du Refuge Robert Blanc (2760m), magnifique et imposante construction de pierre et bois, véritable "hôtel" d’altitude.

NB : à partir de la bifurcation (panneaux) Refuge R. Blanc/Glacier des Lanchettes, le cheminement devient assez peu évident dans les dalles moutonnées ; il convient de bien suivre le balisage "points blancs" et les cairns qui jalonnent le parcours. Parcours déconseillé en cas de mauvaise visibilité ou par temps humide.

Du refuge, à travers les névés et les cônes d’éboulis schisteux, assez raides, on rejoint NW la base de l’impressionnante falaise qui est équipée d’une main-courante câblée permettant d’atteindre le Col du Mont Tondu (2895m) sans difficultés (20 mn), hormis le vide, omniprésent.

En dépit des remarques d’un guide croisé dans la falaise, arguant que ce tracé ne doit pas être utilisé comme une via ferrata (points d’ancrage trop éloignés), l’utilisation d’une longe spécifique en Y permet au moins de se sécuriser et d’enrayer rapidement une chute ou une glissade éventuelle. Préférer bien entendu la solution de l’encordement avec relais mais compte tenu de la foule "descendante" (et assez timorée !) rencontrée ce dimanche, les croisements auraient été encore plus délicats.

Du Col, belle vue sur le Mont Tondu (3196m), le Glacier du Mont Tondu et une partie du Glacier de Tré-la-Tête mais il faut monter quelques dizaines de mètres NE en direction de l’Aiguille des Lanchettes pour pouvoir embrasser du regard les sommets mythiques du Massif du Mont-Blanc - Dômes de Miage, Dôme du Gouter, Aiguille de Bionnassay, Mont-Blanc, etc - ce que l’on n’a pas pu faire, faute de temps.

Pour le retour, et à condition d’être équipé du matériel de sécurité adapté (crampons, piolet, corde, etc) une sente peu marquée dans les éboulis permet de rejoindre W le Glacier des Lanchettes et de le longer sur sa rive gauche (sens orographique) sous sa moraine latérale.

A défaut, on peut aussi descendre dès que possible "à vue" en direction du vaste plateau d’alluvions où serpente le Ruisseau des Lanchettes.

On retrouve ensuite la jonction avec l’itinéraire de montée (panneaux) et le sentier ramenant au Parking des Lanchettes.

Dernière modification : 29 juin 2011

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 26 juin 2011

Publiée le 29 juin 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 29 juin 2011 à 10h37

    Superbe Alain ! Sacrée sortie !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !