Le Grand Sorbier (2526m) par la combe ouest Sortie du 5 juillet 2011

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Beau temps stable avec températures agréables.

Récit de la sortie

Difficulté en l’absence de neige : Moyenne.

Altitude départ : 1670m - Dénivelée cumulée  : 1000m - Durée : 5h.

Durant les vacances estivales, la solution de facilité pour rejoindre les lacs Robert et ses sommets des alentours est d’emprunter l’une des télécabines du Recoin de Chamrousse. Mais il est tellement plus beau d’emprunter les sentiers en contrebas des falaises de la Casse Rousse que cela en devient une évidence.

Départ donc du Recoin pour d’abord traverser ses alpages un brin défiguré par les pistes de ski et ses remonte pentes. Mais déjà, le panorama sur Vercors et Chartreuse est superbe. L’ambiance devient ensuite plus austère en suivant le GR 549, où le chemin se perd parmi des gros blocs tombés de Casse Rousse. De là dire que l’on se sent seul au monde, il y a un pas à ne pas franchir vu que c’est l’itinéraire le plus direct pour gagner les fameux lacs Robert.

Arrivé à ces fameux plans d’eau, qui par ailleurs font peine à voir en ce début d’été 2011 vu leur niveau, la pente fortement redressée menant à la combe du Sorbier devient bien visible. La trace au départ est d’ailleurs bien casse-gueule avec ses gravillons perfides mais elle s’améliore en côtoyant des semblants de pelouse. Ensuite, dès le départ du vallon, c’est de l’éboulis à profusion. Une série de cairns nous amène à gauche à un couloir herbeux caractéristique à proximité d’une aiguille qui l’est toute autant, mais ce sera pour le retour.

D’autres cairns nous invitent à rejoindre une trace à flanc du Grand Van, passant ensuite à gauche de la belle aiguille du Mottin. Puis, non loin d’un col dominant l’à-pic sur la vallée de la Romanche, un couloir permet de se hisser sur la crête sommitale (c’est facile mais attention aux prises branlantes). De là, l’accès au sommet n’est plus qu’une formalité, où ses alentours sont un havre de paix pour les bouquetins.

A la descente, il est privilégié de descendre par la variante de la crête Ouest, un peu moins escarpée que le haut de la combe. On retrouve alors le couloir herbeux précédemment cité.

De nouveau aux lacs Robert, il est fortement conseillé de regagner le Recoin par le lac des Pourettes. Pour y aller, on a le choix, comme porte de sortie, entre la brèche Robert Sud ou Nord. Mais cette dernière nous offre l’intimité d’un vallon verdoyant .

Enfin, cette randonnée, en plus d’être variée, offre le plaisir suprême de piquer une tête dans l’un des lacs Robert.

Dernière modification : 7 juillet 2011

Photos « Le Grand Sorbier (2526m) par la combe ouest »

Combe du Sorbier les Vans Grand Sorbier Grand Eulier lac des Pourettes