Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau temps.

Récit de la sortie

Variété de la faune observée ce jour : lièvres, marmottes, aigle royal, gypaète...mais les bouquetins, en principe nombreux sur le secteur, avaient du prendre leurs quartiers d’été !

Flore assez "pauvre" (du fait vraisemblablement des nombreux bancs affleurants de gypse) : quelques touffes isolées de rhododendrons au départ de la Saussaz, liondents, asters, mais présence d’importantes colonies d’orchis dans les zones humides.

La piste pastorale qui monte jusqu’aux Chalets de la Saussaz (point haut 2090m) est plutôt réservée aux véhicules "adaptés" (profondes saignées transversales d’écoulement recreusées récemment).

Possibilité de départ intermédiaire à partir de Charbutan (1465m) ou des Rateaux (1776m), ce qui impose respectivement 625m et 315m de dénivelé supplémentaire.

Après le Petit Col des Encombres (2329m) le sentier s’élève au milieu des affleurements et des entonnoirs (dolines) de gypse puis rejoint un premier plateau. A partir d’un gros bloc isolé de tuf on peut soit continuer SW en traversée sur le sentier, facile et bien tracé, en direction du Château d’Aubert (2652m - itinéraire effectué ce jour) soit emprunter la sente qui monte NW et qui contourne par la D un monolithe isolé dans l’alpage. Les deux itinéraires se rejoignent à l’extrémité N du 2° plateau.

De là le sentier monte W en traversée vers le "collu" (2649m) qui sépare le Petit Perron du Grand Perron des Encombres.

Bien que "sécurisés" par une main-courante câblée (en mauvais état et proche de la rupture à certains points de fixation), les 100 derniers mètres sous le sommet sont rudes (pente, pierrier de gravillons) et imposent l’attention, surtout à la descente.

Dernière modification : 7 juillet 2011

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 3 juillet 2011

Publiée le 7 juillet 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !