Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Ciel variable, couvert et froid au sommet, évolution favorable pendant la descente.

Récit de la sortie

Au départ du parking de la Coche, il fait beau, le nombre de voitures est impressionnant.

Si la marche d’approche est longue, le cheminement est néanmoins agréable. Le sentier traverse des zones d’herbages et de pins, avant se s’engager dans un vallon caillouteux, puis de s’élever vers le Pas de la Ville.

Au Pas de la Ville, la vue s’étend jusqu’à la Chartreuse, nous poursuivons en direction du sommet, quelques plaques de neige subsistent.

Du sommet, la vue sur le Mont Aiguille est magique ! Nous ne sommes pas seules mais il y a suffisamment d’espace.

Le temps change et nous sortons les gants et la polaire pour le pique-nique.

La descente s’effectue par le Pas de Chattons, les bouqetins annoncés sont là en nombre, essentiellement des femelles et leurs petits. Si elles se laissent approcher sans problème (tout en nous observant) dès qu’il s’agit de leurs petits, il n’en va pas de même, elles sont très présentes : je me transforme en animal à quatre pattes et je dois ramper pour les approcher, mais c’est un vrai bonheur.

La suite du parcours se fait tranquillement, les nuages se sont plus ou moins dispersés et demain est un autre jour.

Dernière modification : 27 septembre 2011

A propos

Auteur de cette sortie :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Randonnée réalisée le 24 septembre 2011

Publiée le 27 septembre 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 27 septembre 2011 à 20h15

    Pour prendre des photos magnifiques, la transformation en animal semble être la recette magique ! Mais as-tu réussi à reprendre une forme humaine ?

  • par galipetteLe 27 septembre 2011 à 20h44

    Merci, leur agilité me fait rêver mais je suis revenue à mon état pataud !

  • par Le 28 septembre 2011 à 08h55

    Salut à toutes et à tous, à chaque sortie au Grand Veymont on voit des étagnes et des éterlous,mais jamais de vieux bouquetins mâles. Ils se réunissent avec les femelles pour le rut au mois de novembre je crois. Pour ma part, lors d’une rando sur le sommet de Malaval par le pas de Berrièves, je tombe sur 60 vieux mâles à grandes cornes. D’ailleurs il y a mon topo sur ce sommet avec les grandes cornes.

    patrice

  • par Le 28 septembre 2011 à 09h31
Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !