Mont Gerbier de Jonc (1551m) tour et ascension Sortie du 17 mars 2012

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Très beau, belle douceur d’avant printemps.

Récit de la sortie

De retour de Haute Ardèche, le passage au pied du Mont Gerbier de Jonc, me donne des envies d’ascension.

Ascension du sommet seulement, sans le long tour dans la forêt. Le parking est à 1418m, ce qui permet de monter en 1/4h environ.

C’est court, mais raide, et on se réchauffe très vite.

L’occasion aussi d’observer l’arête est et le versant sud du Suc de Sara, pour une prochaine randonnée.

Le Suc de Sara, est peut-être le plus beau des Sucs. Il apparaît, selon l’angle d’observation, comme un dôme (ce qu’il n’est pas) élégant ou comme une pyramide (ce qu’il n’est pas non plus). Isolé, détaché du plateau, il domine les alentours de 400 à 500m.

Et puis le panorama est magnifique !

A l’ouest, c’est l’immense plateau d’où émergent les sucs, comme un archipel dans l’océan.

A l’est, de profondes vallées se creusent et vont rejoindre le Rhône, que l’on ne voit pas, mais que l’on devine. Au-dessus des brumes bleutées, la blancheur des Alpes ferme l’horizon.

Dernière modification : 19 mars 2012

Photos « Mont Gerbier de Jonc (1551m) tour et ascension »

Le Mont Gerbier de Jonc est Versant d’ascension. Et c’est parti ! Pour 15/20 minutes de transpiration ! A mi-pente, vers le bas. A mi-pente, mais vers le haut. Passage équipé. Sous le sommet, vue vers l’Est. Sommet et Mont Mézenc à droite. Sommet. Le Suc de Sara. Le Mont Mézenc. Le plateau vers le Sud. Vue plongeante du sommet. Mont Mézenc, Suc de Sara et la Vallée du Pradal. Main courante sur une vire de 2m de large ! Quelques rochers. Versant de descente. Un groupe dans la descente. Dernier regard.