Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Très beau.

Récit de la sortie

Sur le parking à la cote 1057m, 2 vacanciers randonneurs/grimpeurs, ayant passé la nuit dans leur camping-car se préparent pour effectuer l’ascension du mont Inaccessible. Ils sont originaires de la région de Nantes, je fais un bout de chemin avec eux, et les laisse sous le col de l’Aupet.

Je gravis le col de l’Aupet, puis me dirige sur sa crête vers l’ouest, un bon sentier hors balisage m’emmène sous le pas de la Selle. Le coin est très fleuri, je remonte vers ce pas, accompagné du sifflement des marmottes, tournant le dos au mont Aiguille, et j’atteins le pas de la Selle.

  • Il règne là-haut un calme absolu. Je décide comme lors de ma sortie du 31 juillet du sommet de Pierre Blanche, d’effectuer le parcours intégral des crêtes.

Je me dirige donc depuis le pas de la Selle, sud sud-est en restant au bord du ravin, pour atteindre les rochers de Chamoux à la cote 1980m.

Je poursuis en suivant au maximum le bord du ravin et arrive au point culminant des rochers du Parquet à la cote 2024m.

  • Je remarque que l’herbe est couchée sur une très grande surface, salie de nombreux excrément de bouquetins, d’ailleurs l’urine dégage une forte odeur. Je vais sûrement renouveler ma rencontre d’une certaine sortie du 31 juillet 2008 sur les crêtes de Rocheherbe où j’étais tombé sur une soixantaine de bouquetins, les grands mâles à grandes cornes.

Je continue en épousant le relief au maximum comme à ma première idée, et surprise, une quarantaine de minutes après, je tombe une fois de plus sur les grands mâles, bon il ne sont pas 60 comme la dernière fois, ils sont répartis en plusieurs groupes, au frais et à l’ombre sous les pins, il y a environ 35/40 têtes, je me rapproche doucement en cachant mes bâtons, certains me regardent et sifflent, je les contourne par-dessous et remonte vers eux.

  • Je suis à contre-jour, prends bien sûr plusieurs photos et les laisse à leur sieste. Je découvre plus tard une longue brèche, je me rends compte qu’il faut rester sur son bord ouest sans chercher à la traverser.

Me voilà dominant le pas de l’Aiguille, je domine la plaine et sa fontaine, une bonne trace que je n’avais pas remarquée la dernière fois me permet par une désescalade très facile d’y descendre. Je dévale une fois de plus le pas de l’Aiguille, et suis la piste jusqu’à la cote 1057m du parking.

  • Le camping-car de mes nouveaux amis nantais est encore là, il est 16h15.
Dernière modification : 11 août 2012

A propos

Auteur de cette sortie :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Randonnée réalisée le 8 août 2012

Publiée le 11 août 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 30 juillet 2014 à 19h36

    Sympa cette sortie !

  • par Le 30 juillet 2014 à 19h52

    Merci Annabelle c’est vraiment un coin splendide !

  • par Le 30 juillet 2014 à 20h20

    Oh oui, j’aime énormément ce coin, j’ai déjà pu voir Mens et ses sommets environnants, l’aiguille est toujours magnifique à observer.

  • par Le 30 juillet 2014 à 20h22

    Le Vercors sud c’est mon fief Annabelle, j’y promène souvent mes grolles lol !

  • par Le 31 juillet 2014 à 09h53

    Hahaha
    Ceci explique cela : "Valverco" !

    Le Vercors est superbe et je trouve vraiment que le Trièves l’est encore plus, un subtil mélange entre les Alpes "du nord" et celles du sud avec les écrins pas loin.
    C’est un lieu où j’aimerais m’établir !

  • par Le 31 juillet 2014 à 21h08

    Hihihi
    Cela explique quoi Annabelle !
    A mon pseudo "valverco"
    Plus que superbe c’est comment Annabelle ? ah oui sublime peut être.
    C’est un bel endroit pour s’établir, ou finir ses vieux jours. MDR !

  • par Le 31 juillet 2014 à 23h24

    Oui, l’origine de ton pseudo :)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !