Bric de Rubren ou Mongioia (3340m) et Mont de Salsa (3328m) Sortie du 26 août 2012

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Interminable mais MAGNIFIQUE !

Conditions météo

Brumeux au petit matin, à cause d’un orage la veille, mais à part ça, quasiment pas un nuage dans le ciel le reste de la journée, et un petit peu de vent ! Temps idéal quoi !

Récit de la sortie

Départ de Maljasset à 7h00 pétantes (1900m alt). ! beaucoup de nuages très bas présents, suite à l’orage d’hier soir sur la vallée.

Pas la possibilité d’apercevoir notre objectif, alors qu’en cas de grand beau temps, on ne voit que lui, le Bric de Rubren, depuis le parking même de Maljasset.

Montée très douce pendant de nombreux kilomètres, qui nous font passer la combe Brémont (1967m alt), puis le magnifique Plan de Parouart (2052m.alt).

C’est une magnifique plaine marécageuse peuplée de feuillus nichés au fond d’un ravin.

Puis, après avoir passé un petit pont de bois accédant à la rive gauche de l’Ubaye, le sentier s’élève, traverse un bois et longe le ravin de Salcette.

On arrive ensuite sur un grand plateau avec une grande bâtisse en pierre et une petite cabane à côté "la Blave" (2194m alt).
La brume commence doucement à partir et le bleu du ciel prend de l’ampleur.

Nous bifurquons après un autre pont de bois sur notre droite et empruntons un sentier qui s’élève et qui nous emmène vers la cabane de Rubren (2449m alt).

Là, un berger sympa est présent avec sa bonne humeur et nous discutons un peu.

Après cet intermède, nous entamons l’ascension du vallon de Rubren, le long du torrent du même nom, en l’ayant traversé pour le longer par la droite.

Un grand plateau verdoyant se découvre et le Bric de Rubren s’impose à nous.

On aperçoit le pas de Mongioia (3085m alt) et tous les efforts qu’il va falloir faire pour l’atteindre.

Après avoir perdu un certain nombre de calories, celui-ci est franchi et le Mont de Salsa me fait face.

Petite halte au refuge BOERIO, qui paraît très moderne et récent.

En fait ! mis en place en 1992.

Puis "attaque" de l’ascension finale du Rubren par une sente évidente qui longe la crête sur notre gauche.

La montée est raide et quelques passages nécessitent l’utilisation de nos mains.

La montée nous a pris environ 45 bonnes minutes et nous atteignons le sommet alors que les alentours sont complètement dégagés.

Le panorama est, bien évidemment, sublime, et permet d’observer un nombre de sommet presque inquantifiable.

Photos de la victoire pour mes compagnons et moi, à côté du monticule et de la magnifique croix sommitale, puis j’attaque le repérage des sommets et de leur formes déjà imprimés dans ma mémoire.

Les pics de la Font Sancte et le Panestrel sur sa gauche. L’aiguille et le brec de Chambeyron, la tête de Moïse, celle de Sautron, et tout proche de nous celle de Malacoste. Le Mont de Salsa, et bien sûr, le Mont Viso. Au loin, les massifs du Mont Blanc, de la Vanoise et des Ecrins.

Le randonneur d’un autre groupe se met en recherche avec moi, et me désigne du doigt le pic de Rochebrune que je ne connaissais pas. Il ressemble à un "petit" Mont Viso, et je suis toujours ravi d’obtenir des informations de ce genre et d’apprendre à repérer de nouveaux sommets.

Après le pique-nique, magistralement pris au sommet, nous décidons de ne pas faire le retour dans l’autre sens comme il était prévu.

On va passer le pas de Salsa (3175m alt), afin de récupérer la vallée de l’ Ubaye en faisant une boucle supplémentaire et en allant découvrir le lac du Loup indiqué sur ma carte IGN TOP25.

La redescente du Bric de Rubren se fait prudente avec tout au long de celle-ci, la vision splendide du lac de Mongioia.

Direction, ensuite le pas de Salsa vite franchi.

On attaque la descente vers ce que l’on croit être le lac du Loup.

Mais NON, il s’agit d’un petit lac d’altitude sans nom, très joli, et nous ne savons pas encore que nous allons devoir descendre et traverser un éboulis extrêmement désagréable pour vraiment atteindre ce fameux lac du Loup.

Ceci fait, on en prend encore plein les yeux.

Traversée ensuite d’alpage pour rejoindre la vallée de l’Ubaye, pour reprendre le long trajet du retour.

Un journée mémorable et inoubliable.

Dernière modification : 28 août 2012

Photos « Bric de Rubren ou Mongioia (3340m) et Mont de Salsa (3328m) »

départ avec des nuages bien bas le plan de Parouart brumeux c’est par là ! la Blave le ciel se dégage le pont de bois pour accéder au vallon de Rubren la cabane de Rubren la cabane de Rubren Le bric de Rubren, au fond ! derrière nous ! refuge de Boerio et RUBREN derrière ! Montée vers le RUBREN le Mont de Salsa montée avec la tête de Malacoste derrière mes compagnons la croix sommitale ! c’est fait ! les 2 croix et le monticule du Rubren panorama 1 panorama 2 la descente vers le pas de Salsa vue du pas de Salsa le lac sans nom le lac du Loup le lac du Loup magnifique ! retour dans la vallée de l’Ubaye de l’eau claire ! Voici qui rafraîchit ! retour au plan de Parouart pic du Pelvat à droite et Bric de Rubren au fond à gauche le Bric de Rubren, encore ! Maljasset