Pic de Bure (2709m) par la Combe d’Aurouze, descente par la Combe de Mai - Tête de la Cluse (2683m) Sortie du 7 septembre 2012

Sortie réalisée le 7 septembre 2012.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Une superbe sortie, la montée et la descente se font par deux superbes combes sauvages et préservées. Une fois sur le plateau, on se demande si on n'a pas atterri sur la lune !!!?. Les radio-télescopes de l'observatoire accentuent ce sentiment !

Conditions météo

Ciel voilé au départ, puis les nuages se sont faits de plus en plus présents.

Récit de la sortie

En ce vendredi 07 septembre 2012, nous voici partis (Galice et moi), pour l’ascension du fameux Pic de Bure.

Au départ, il est 9h45, les premiers mètres de cette balade sont agréables et nous font traverser une forêt de mélèzes.

A l’approche de la Fontaine du vallon, les arbres se font plus rares et l’ambiance minérale de cette sortie se dévoile.

La montée dans la combe d’Aurouze s’effectue par un sentier qui serpente en lacets jusqu’au plateau de Bure.

Arrivés sur le plateau, le décor lunaire des lieux est surprenant, et les radio-télescopes de l’observatoire accentuent cette dimension.

Une fois au sommet, nous avons un joli panorama sur le Dévoluy, mais le reste du panorama restera bouché par un ciel voilé... Quel dommage !!!

Après une pause casse-croûte bien méritée, nous reprenons notre chemin en direction de l’observatoire pour voir de plus près ces étranges radio-télescopes. Au pied de ces derniers on se sent alors tout petit.

C’est après avoir lu les fiches explicatives sur ces bijoux de technologie, que je me rends compte que j’aurais dû éteindre mon portable (que j’utilise comme tracker GPS). J’ai me dit alors que j’ai dû mettre un sacré "brin" dans leurs mesures, je file donc vite vers la combe de Mai pour ne pas gêner plus les observations.

Dès l’entame de la descente, Galice repère un chamois sur un rocher tout proche. Je m’approche alors un maximum sans l’effrayer, puis me pose quelques minutes pour voir un peu ce qui va se passer.

Le chamois ne bouge plus, nous regarde intrigué. Peu après il est rejoint par un de ses congénères. Là encore, il se passe quelques minutes avant qu’ils ne se décident à descendre dans la combe de Mai.

Finalement, ils seront rejoints par un troisième larron, avant de rejoindre un autre groupe de 5 individus déjà présent dans la combe.

Là, nous prenons le temps d’observer l’ensemble de la harde, qui ne manque pas de faire de même à notre égard.

Enfin, la descente dans la partie la plus raide de la combe de Mai, qui s’effectue en grande majorité dans un pierrier de petites
à moyennes tailles, fut bien amusant pour moi et descendu à vitesse "grand V", provoquant quelques petits éboulis et la stupéfaction des chamois environnants.

En résumé, ce fut une très belle sortie, assez consistante tout de même..... La cerise sur le gâteau, la vue de plusieurs chamois dans la combe de Mai. Et moi, j’adore çà !!!

Dernière modification : 12 septembre 2012

Photos « Pic de Bure (2709m) par la Combe d’Aurouze, descente par la Combe de Mai - Tête de la Cluse (2683m) »

Vue sur la combe d'Aurouze dans les premiers hectomètres Combe d'Aurouze Combe de Mai vue de la fontaine du Vallon Sur la combe d'Aurouze Vue plus bas Marmotte dévoluarde Sur la combe d'Aurouze Arrivée sur le plateau et vue sur le pic de Bure Vue sur le plateau... c'est lunaire ! Vue sur le plateau... c'est lunaire ! Vue sur la dent d'Aurouze Vue sur le Dévoluy est Table d'orientation cassée Galice au sommet Vue sur la dent d'Aurouze Le prochain objectif avant d'entamer la descente Vue sur le pic de Bure Vue sur le pic de bure Radio-télescopes... ...à l'écoute de l'univers. Rail de déplacement et pic de Bure. Radio-télescopes Radio-télescopes Le début de la descente vers la combe de Mai Premier chamois Ils sont deux maintenant ! Toujours nos deux compères Un troisième en approche Chamois... ou l'agilité incarnée Chamois... je ne m'en lasse pas ! ;-) Combe de Mai Vue arrière Autres chamois Autres chamois Combe de Mai Dernière photo avant de retrouver la forêt du départ.