Les lacs des Chéserys par l’Aiguillette d’Argentière Sortie du 21 octobre 2010

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Premières neiges aux Chéserys et au lac Blanc.

Conditions météo

Grand beau, saupoudré par les premières neiges des jours précédents.

Récit de la sortie

Une petite balade dans ce fantastique balcon en face de la partie nord du massif du Mont-Blanc, pour profiter de la blancheur du premier saupoudrage de l’année, sans pour autant devoir s’encombrer de raquettes...

Les lacs, pas encore gelés, sont magnifiques durant cette période. La promenade a été prolongée jusqu’aux crêtes dominant le lac Blanc, qui a retrouvé toute sa sérénité après la fermeture du téléphérique de la Flégère.

Belle descente au coucher du soleil.

Dernière modification : 20 octobre 2012

Photos « Les lacs des Chéserys par l’Aiguillette d’Argentière »

Départ dans la forêt d'automne, tout juste saupoudrée. L'aiguillette d'Argentière. En bas, le village d'Argentière. Montée face à l'aiguille Verte. La vallée du Tour. Un habitant des lieux. Au fond, les dents de Morcles Bifurcation sur la route du Paradis. La montée continue. Au fond, le Chardonnet. Arrivée au lac des Chéserys. Lac des Chéserys, résistant encore à l'hiver. Le lac en face du Chardonnet, séparant le glacier d'Argentière et le glacier du Tour. Les aiguilles du Chardonnet et d'Argentière. Arrivée au lac Blanc. Le lac Blanc, en face du spectacle habituel. Cairn. Ballade au dessus du lac Blanc, à moitié gelé. Pérégrinations paradisiaques. Descente au soleil couchant, en face de l'aiguille du Tour. Le glacier disparaît lentement... Un dernier regard sur l'aiguille Verte. Descente vers le col du Tour, en face de la vallée de Vallorcine.