Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Brume épaisse puis soleil et température agréable.

Récit de la sortie

Ce matin, au départ de l’épingle de la stèle, l’optimisme habituel était un tantinet mitigé à la vue de la brume ambiante.

La montée, plus douce par cet itinéraire, au milieu des châtaigniers puis des fayards permet d’apprécier les couleurs de l’automne.

Peu à peu la brume se dissipe et si le soleil n’est pas encore présent au sommet le ciel apparaît et l’on devine au loin le Mont Blanc quant au lac !

Après une longue contemplation de la mer de nuages je reprends le chemin des échelles (trop nombreuses) et, coquetterie de ma part, je les ignorent et passe sur les côtés pour me diriger vers le Molard Noir.

Le soleil s’est imposé et le Mont Blanc s’affiche sur fond de ciel bleu, la table d’orientation est la bienvenue la Grande Casse, objet de discussion il y a quelque temps, est localisée et le Mont Pourri est réduit à l’état de tache blanche minuscule.

Après la pause casse-croûte je redescends tranquillement jusqu’à la bifurcation qui mène à Barbiset et la motte Servolex : sur une indication fournie par un "sauveteur de chien de chasse équipé de GPS" je poursuis dans cette direction 100 m environ pour prendre sur la droite une sente peu visible (panneau en bois visible en sens inverse) qui amène au lieu d’impact de l’accident d’avion de 1946 et à une stèle à la mémoire de l’équipage.

Dernière modification : 29 octobre 2012

A propos

Auteur de cette sortie :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Randonnée réalisée le 24 octobre 2012

Publiée le 29 octobre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !