Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 1er novembre 2011 par galipette Mont Pécloz (2197m) et Mont d’Armenaz (2158m)

Sortie raccourcie, s'arrêtant au passage de l'Armenaz pour cause d'itinéraire fantaisiste à la recherche de sentiers perdus et solitaires.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Journée d’automne ensoleillée.

Récit de la sortie

FAUNE : quelques chamois sous l’Armenaz

Départ sur le coup de midi du parking de Bellevaux sans but précis. Dans un premier temps direction la chapelle. Là plutôt que de suivre logiquement le sentier de l’Armènaz, Pécloz je prends celui qui passe devant la chapelle (rive gauche du Nant de la Chapelle).

A une époque il montait droit jusqu’à l’alpage du chalet Bottier. Je le suis, il grimpe, puis il se perd dans le bois là où autrefois existait une clairière.

Je continue dans la draille, raide, mais très praticable à cette époque en l’absence de végétation pour parvenir dans l’alpage, puis au chalet.

En toute logique j’aurais du poursuivre vers la Dent d’Arclusaz ! mais non après avoir fait une incursion sur la croupe qui se dirige vers les Arlicots, histoire de voir comment l’itinéraire se présente, j’ai rebroussé chemin et me suis dirigée sur le sentier qui, du chalet Bottier, revient sur le sentier Armène, Pécloz.

Ce dernier longe un instant la zone de quiétude pour la faune. Le temps passe et à force de batifoler dans tous les sens il est 15 h 30 lorsque je parviens au chalet des gardes.

Je dirige mes pas vers le passage de l’Armène histoire de visualiser les accès à la Pointe des Arces (rando que j’envisageais à l’époque). Le Mont Blanc s’affiche toujours imposant ! J’apprécie la vue dans une solitude totale.

Après m’être dirigée un moment vers la Pointe des Arces et en avoir localisé l’accès au niveau des éboulis, je rebrousse chemin et prend la direction du retour.

Je n’ai rencontré personne de la journée et les randonneurs entrevus côté Pécloz sont déjà redescendus. Seuls quelques chamois surveillent ma descente, le soleil a disparu, arrivé au parking il ne reste que ma voiture.

Dernière modification : 4 novembre 2012

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Randonnée réalisée le 1er novembre 2011

Publiée le 4 novembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !