Le mont Olympe (819m) par Saint-Jean du Puy Sortie du 1er novembre 2012

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une sortie familiale pour profiter de cette belle après-midi de Toussaint : visite du site de Saint-Jean du Puy, et promenade sur les crêtes en direction du mont Olympe.

Conditions météo

Grand beau, frais et humide, assez froid en fin de journée.

Récit de la sortie

Pas mal de monde à Saint-Jean du Puy en cette après-midi de Toussaint. Nous laissons la voiture au parking sous l’ermitage et prenons le large chemin empierré qui mène à la butte sommitale. La belle lumière qui baigne les jardins incite à la flânerie.

En ce jour férié, nous avons la chance de trouver la chapelle ouverte, ainsi que le bâtiment principal de l’ermitage, qui abrite une buvette et un refuge pour randonneurs : en effet, l’association des Amis de Saint-Jean du Puy, basée à Trets, assure sa permanence sur le site et ouvre les bâtiments au public. Un coup de chapeau à cette association qui restaure et fait vivre ce site magnifique, comme l’association des Amis de Sainte-Victoire au prieuré.

Depuis les jardins, le regard s’ouvre au sud vers la Sainte-Baume, au-delà d’une mer de collines. En montant à la tour de l’ermitage, nous découvrons un immense panorama au nord sur la vallée de l’Arc et la Sainte-Victoire. La table d’orientation est l’œuvre des invalides de la Légion Étrangère de Puyloubier.

Nous redescendons la butte et faisons un détour par l’esplanade où une grande croix est érigée, puis nous prenons la piste qui suit la crête vers le nord-est, en direction du mont Olympe. La crête est partiellement boisée, mais offre de nombreux points de vue au sud sur la chaîne de la Sainte-Baume. Nous nous arrêterons aux vignes du Clos des Barres, alors que les ombres s’allongent et que la lumière jaunit.

Le retour se fait dans une ambiance humide et glaciale, mais le ciel très clair est de bon augure pour la sortie du lendemain dans le massif du Garlaban. Notre voiture nous attend sur le parking maintenant désert, la montagne a retrouvé sa sérénité.

Qu’y a-t-il de meilleur, à la fin d’une sortie en montagne, que de penser à la sortie du lendemain ?

Dernière modification : 29 novembre 2012

Photos « Le mont Olympe (819m) par Saint-Jean du Puy »

Les jardins de l'ermitage et la buvette-refuge. La chapelle, ouverte ce jour. L'entrée de la chapelle La statue de Saint-Jean, au-dessus de la porte. L'intérieur de la chapelle Les jardins de l'ermitage Le carrefour de sentiers en contrebas. De grands arbres protègent la chapelle de leur ombre. La tour de Saint-Jean du Puy, bien restaurée. De la tour, vue sur les monts Aurélien et Olympe. Vue au nord sur Trets, la vallée de l'Arc et la Sainte-Victoire. Trets, vallée de l'Arc et Sainte-Victoire depuis la tour. L'esplanade de la croix et la vallée de l'Arc. La Sainte-Baume depuis l'ermitage, par-delà les collines. Saint-Zacharie, la crête de la Lare et le pic de Bertagne. Vallée de l'Arc, barre du Cengle et Sainte-Victoire depuis la croix. La crête rocheuse près de la croix, la vallée de l'Arc et les Alpes tout au fond. Trets et la Sainte-Victoire. Les collines boisées vers l'ouest. La croix de Saint-Jean du Puy Vue depuis la crête sur la partie est de la Sainte-Baume. Les vignes du clos des Barres et le mont Olympe. Le mont Aurélien est à gauche. Cynorrhodons Le chemin continue vers le mont Olympe.