Mont Pelat (3051m) par Allos Sortie du 15 août 2011

Sortie réalisée le 15 août 2011.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Un petit pas pour l'homme... mince, j'ai oublié dans la voiture le fanion à planter au sommet !

Conditions météo

Très grand beau temps tout le long de la montée jusqu’aux derniers alpages ; cela n’a plus été le cas à partir de l’entame de l’ascension finale. Un fort vent bien établi soufflait par puissantes rafales, faisant défiler à toute vitesse des nuages situés à notre altitude. Nous avons donc profité des quelques trouées de ciel dégagé pendant de brefs moments pour faire les quelques photos du sommet...

Récit de la sortie

Nous sommes arrivés aux aurores au parking en contrebas du Lac d’Allos, ce qui nous a épargné d’une part d’avoir à payer pour le stationnement, et d’autre part de croiser les promeneurs venus faire bronzette autour des rives accueillantes, foule que nous trouverons à notre retour à la voiture et sur la route...

Les enfants ne nous ont pas accompagné ce jour-là, car nous avons estimé qu’ils étaient un peu petits encore (5 et 7 ans) pour un tel sommet, et avec un départ de la maison à 5 heures du matin pour arriver tôt, cela aurait été la difficulté de trop !

Départ dans la fraîcheur matinale et les arbres de la première montée. Nous croiserons nos premiers marcheurs dans ces lacets, mais partis tôt, nous arriverons presque les premiers au sommet, seulement devancés par un petit groupe sans doute montés depuis le parking à la frontale.

A mesure que nous montons, le soleil se lève, mais gagnant aussi en altitude, nous ne sentons pas vraiment les bienfaits de sa chaleur !

Les 900 mètres de dénivelé se gravissent sans difficulté. Nous traversons ainsi plusieurs étages de végétation (forêt, alpages verdoyants, pelouses rases, puis paysages lunaires et caillouteux), tout en profitant d’un panorama de plus en plus découvert et grandiose sur le lac d’Allos, mais également sur les sommets alentours des départements du 04 et du 06.

La partie finale de l’ascension s’effectue sous un fort vent qui balaie les pentes arides et me fait regretter de ne pas avoir pris plus d’épaisseurs !
Nous faisons attention pour gravir l’éperon terminal, assez aérien, et nous nous installons pour un court instant dans l’espèce de petit rempart de pierres ménagé au sommet étroit.

La descente s’effectue sans problème, et cette fois le soleil bien levé parvient à nous réchauffer dans la descente. Nous prendrons notre pique-nique dans les premiers coins d’herbe rase rencontrés, car nous avions trop froid pour manger sur le promontoire sommital. Une (petite) dose de Génépi et un café en fin de repas ont fini de nous réchauffer !

Nous croisons quelques randonneurs qui prennent la direction du sommet et je pense à ce moment au froid qui m’a saisi au sommet, alors que je salue des jeunes marcheuses en simple survêtement et dont le sac à dos me paraît bien trop léger pour contenir des vêtements qui seraient bien utiles un peu plus haut... Il fera bien chaud par contre en arrivant à la hauteur du lac, et c’est avec bonheur que nous terminerons la balade en tee-shirt !

Une bien jolie sortie donc, à refaire avec les enfants lorsqu’ils seront un peu plus grands...

Dernière modification : 13 décembre 2012

Photos « Mont Pelat (3051m) par Allos »

Les montagnes à l'aurore Le parking bien vide, mais cela ne va pas durer... Le ciel s'éclaire peu à peu Replat forestier Sentier entre le parking et le lac Dans l'ombre Prairie, forêt, et sommets arides coucou le soleil ! difficile de trouver un animal autant adapté à la marche en montagne... l'ombre et la lumière qui redéfinissent sans cesse leurs frontières on voit déjà bien les sommets au sud du lac Déjà les nuages épars qui au final bloqueront nos regards au sommet L'éperon et le sentier lunaire qui y mène Bon alors là c'est simple : nuages du sud... ...nuages du sud-est ...nuages vers l'est Le crumble sous le sommet Jolie crête pointant vers le lac Allez, on y est presque ! Je savais pas que les nuages avaient le droit de censurer le paysage ! Joli cairn A consommer avec modération, hein ! Des couleurs bien nettes vers midi Retour dans le replat herbeux Un pâturage pour finir