Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau, un peu brumeux.

Récit de la sortie

Encore une journée de beau temps pour profiter de ces congés d’été loin de la foule balnéaire... L’Etale manquait encore à ma collection dans la région, une belle occasion de rattraper cette omission.

Départ vers 13h du hameau Sous l’Aiguille, pour cause de paumage routier... C’est pas grave, on peut aussi monter par là ! Donc, montée via le chalet de Tardevant et le col du Passet pour rejoindre l’itinéraire normal juste derrière... Dénivelé équivalent.

La montée au chalet de Tardevant est un sentier régulier en forêt qui s’avale de manière assez efficace... Un sentier moins marqué permet ensuite de rejoindre le col du Passet, que j’ai atteint vers 15h. La combe caillouteuse derrière est vite montée jusqu’au collet, où l’utilisation des mains ajoute un peu de piquant. Une belle dalle, puis les rochers au dessus franchis, et voilà le sommet, atteint à 16h30.

Belles perspectives de tous les côtés, hélas un peu délavées par une petite brume... Belle vue aussi sur la belle arête en direction du sommet sud, que pourra être le thème d’une rando plus ambitieuse un autre jour...

Mais il faut redescendre, car le soleil décline déjà... Les lumières jaunes, oranges, rouges me rattrapent sur les alpages au dessus du chalet de Tardevant, paisiblement colonisé par les moutons. Retour en bas avec la nuit.

Dernière modification : 28 décembre 2012

A propos

Auteur de cette sortie :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Randonnée réalisée le 11 juillet 2011

Publiée le 28 décembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !