Aiguille Grise de Varan (2544 m) Sortie du 4 novembre 2010

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un magnifique promontoire dominant vallée et lapiaz.

Conditions météo

Grand beau, à peine quelques nuages assez élevés, petite brume s’éclairsissant en soirée. Terrain sec, par endroits petits névés récents.

Récit de la sortie

Encore une journée d’été indien, pour un dernier grand objectif "été" avant les frimas de l’hiver annoncés...

Départ du Coudray à 12h30, montée par les chalets de Curalla et de Varan. La montée au col de Barmerousse est rapidement avalée par son sentier efficace qui fait chauffer les jambes... Arrivée au col à 15h.

Tout d’abord, une petite visite sur la crête facilement atteinte au nord de l’aiguille. La falaise en versant ouest est bien verticale et impressionnante (plus qu’au sommet même) et vaut le détour...

Retour sur la vire de la face est de l’aiguille, et escalade de la première cheminée. Cela passe très facilement en allant tout au fond de la faille et en prenant pied sur le rocher coincé... Je n’ai pas voulu escalader la deuxième cheminée, et je suis donc monté par l’étroite vire en face sud menant à un chaos rocheux qui se grimpe facilement.

Sommet à 16h. Magnifique vue plongeante sur la vallée de l’Arve 2000m plus bas. 30min de pause, casse-croûte et photos...

Retour facile au col de Barmerousse. Bien que le soleil soit déjà bas, j’ai choisi de varier le retour en passant par le refuge de Platé et les impressionnants Egratz... Ce chemin m’a demandé plus de temps que prévu, en raison de la longueur, des détours et remontées que je n’avais pas anticipé... Lumières magnifiques du coucher de soleil sur le massif du Mont Blanc, mais il faisait déjà bien sombre lorsque j’ai atteint le refuge de Platé à 18h...

Descente des Egratz à la lumière de la frontale... Un peu dommage, car je n’ai pas vu grand-chose de l’ambiance impressionnante du lieu... Mais je me console avec les magnifiques vues du Mont Blanc jaunissant puis rougeoyant au dessus du lapiaz... On ne peut pas tout avoir !

Dernière modification : 23 décembre 2012

Photos « Aiguille Grise de Varan (2544 m) »

L'objectif de la journée, vu des hauts de Passy. Les chalets de Curalla. Le col de Barmerousse et l'aiguille de Varan vu des chalets de Varan. Les chalets de Varan. Arrivée au col de Barmerousse. Depuis le col de Barmerousse, regard arrière sur les chalets de Varan et la vallée de l'Arve. Dans la montée à l'aiguille de Varan, regard sur col de Barmerousse, sur fond de Mont Blanc. Depuis la crête au nord de l'aiguille, regard aur la montagne de Véran et l'aiguille d'Aujon. Zoom sur les dômes de Miage. Vue plongeante sur Sallanches. Regard sur la montagne de Véran. Regard sur l'aiguille d'Aujon. Du sommet, regard vers l'aiguille Rouge. Panorama sur le lapiaz de Platé. Regard sur l'aiguille Rouge. Au delà du lapiaz, l'Aiguille Verte, l'Aiguille d'Argentières, le Chardonnet... Les couleurs jaunissent déjà... L'Aiguille Verte vire à l'orange... Regard arrière dans la traversée de Barmerousse à Platé. L'Aiguille Verte a encore changé de couleur... Mais n'est toujours pas Verte ! Regard vers la pointe de Platé. Le Mont Blanc est le dernier à profiter des rayons du soleil. Regard plongeant vers Praz Coutant et la vallée. Tout au fond, le Vercors, avec la Grande Moucherolle, le Grand Veymont, le Mont Aiguille... Arrivée au vallon de Platé. Un regard vers les Grandes Platières. La falaise et les Egratz par où il va falloir descendre. Descente avec la nuit...