Grande Tête de l’Obiou (2789m), par la voie normale de la Vire de la Cravate Sortie du 8 août 2010

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Beau estival, légère brume, quelque petits cumulus inoffensifs l’après-midi.

Récit de la sortie

Une magnifique journée d’été, et du temps libre pour en profiter...

J’étais déjà monté à l’Obiou il y a une vingtaine d’années, et j’en avais gardé le souvenir d’un énorme tas de caillasses noyé dans le brouillard... Peut-être valait-il le coup de retenter l’expérience pour en retenir une image plus positive !

Départ à 13h du col des Faïsses saupoudré de vaches sous un ciel bleu ponctué de quelques cumulus qui jetaient de l’ombre ici et là... Montée au Pas du Vallon, quelques égarements dans l’alpage du Vallon, derniers instants de tranquillité avant la rude montée dans la combe du Petit Obiou...

Le sentier de la combe monte à flanc dans des sections rocheuses plus raides et plus exposées que dans mes souvenirs, d’autant plus que caillasses et graviers demandaient de l’attention... Le raidillon au sortir de la combe est bien raide, glissade interdite, mais l’"escalier" qui le compose est beaucoup plus franc.

Arrivée au col du Petit Obiou à 15h. Montée par les Chatières ? Je ne connaissais pas la difficulté de l’itinéraire, j’ai donc préféré suivre l’itinéraire habituel. Aucune difficulté notable, si ce n’est quelques escaliers déversants au passage de la Cravate. La vue sur les combes minérales et leurs immenses pierriers donne vraiment au Dévoluy son caractère particulier, presque dolomitique...

Sommet à 16h30. C’est beau, on contemple, on se repose...

Descente à 17h30, sans problèmes, si ce n’est des précautions dans les passages exposés. Puis, au bas de la combe, droit dans la pente dans l’immense pierrier... Mes chaussures, heureusement pas neuves, s’en souviennent encore !

Retour au calme sur l’alpage du Vallon, maintenant à l’ombre. Après l’exercice du jour, la vue de la multitude de moutons gavés de bonne herbe me donnait envie de côtelettes...

De retour à 19h30 après cette magnifique journée.

Dernière modification : 24 février 2013

Photos « Grande Tête de l’Obiou (2789m), par la voie normale de la Vire de la Cravate »

L’objectif du jour vu depuis le lac du Sautet. Impressionante cathédrale... Les alpages du col des Faïsses. En direction du pas du Vallon, vue sur le sommet. Dans les alpages du Vallon. En s’engageant dans la combe du Petit Obiou, regard arrière. La combe du Petit Obiou. La dernière muraille sous le col du Petit Obiou. Regard arrière dans la combe. Au loin, le lac du Sautet et les contreforts sud des Ecrins. Vue dans la combe depuis le col. Remontée du versant est de l’Obiou. Regard arrière sur le Petit Obiou. Les escaliers déversants du passage de la Cravate. Regard sur la minérale combe de la Fuvelle. La vire contournant le sommet par le sud. Remontée du couloir vers le sommet. Depuis le sommet, vue sur le Trièves et la barrière est du Vercors. Le sommet. Vue vers l’est du Dévoluy. Vue plongeante dans l’austère vallon de Casse Rouge. Vue en direction du lac du Sautet et des Ecrins. Vue plongeante sur le Petit Obiou. Vue vers la Tête de la Cavale et les préalpes du sud. Vue vers le Grand Ferrand. Retour sur la vire au sud du Sommet. Les éboulis de la combe du Petit Obiou, prêts à être dévalés. Retour sur les alpages du Vallon. Un dernier regard sur le sommet.