Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

40 cm de poudre lourde à partir de 1500m et un vent terrible sur les crêtes (-10°C ressentis au moins)

Récit de la sortie

Nous décidons avec Roland de profiter des récentes chutes de neige pour aller peufer en raquettes sur la belle arête Sud/Ouest des Monges.

Cependant l’hiver, tout est plus compliqué. Les températures basses nous incitent à ne partir pas trop tôt (7h30) pour éviter de passer avant le chasse neige et la saleuse sur les routes de Pierre Écrite.

Un poids lourd en travers nous fait perdre une bonne demi heure à Pertuis, puis un autre bien couché perpendiculairement à l’autoroute encore un temps précieux.

A partir de Sisteron et dès les premières pentes c’est du 30 à l’heure.
Finalement nous démarrons à 11h00 passées. C’est trop tard pour attaquer cette longue arête, mais nous y allons...

D’Authon, prendre une route à gauche avec panneau indicateur "les Monges" qui part au Nord/Est.

On quitte cette route forestière pour traverser le ruisseau à droite et poursuivre le GR. Passage assez épique tout de même en hiver...

S’en suit un joli parcours en sous bois et une arrivée sur les crêtes, d’abord boisées, puis subsistent quelques arbustes vers 1530m. Là on est dans une épaisseur de neige qui atteint les 40cm et nous chaussons les raquettes.

Une recherche d’itinéraire est alors nécessaire pour trouver les meilleurs passages en neige plus dure sur la crête qui s’élargit. Puis c’est un vent glacial et violent qui nous assaille et nous permet de bien sentir si notre équipement est adapté. En ce qui me concerne la veste et le pantalon vont impec mais les gants en laine, très chauds par vent faible, sont complètement dépassés et je commence à souffrir des doigts.

L’ambiance ne s’améliore pas avec un plafond qui descend sur les sommets malgré une météo qui prévoyait le beau fixe pour l’après midi. Nous préférons nous arrêter et observer le décor, mais difficilement avec le vent qui nous fait vaciller et nous sommes à la limite de tomber lors des bourrasques.
http://www.dailymotion.com/jymets#v...

Cela devient vraiment inintéressant d’autant que plus haut la visibilité sera faible.

Nous pagayons donc dans le sens de la pente en essayant de prendre le versant ouest, mais il est à peine moins venteux.

Le vent ne se manifeste qu’en altitude et nous pouvons faire une petite halte à l’abri d’un sous bois pour un petit exercice de recherche d’arva. Puis nous reprenons la trace de montée pour rejoindre la voiture et la route qui a bien déneigée durant l’après midi.

Dernière modification : 27 janvier 2013

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : test-materiel-outdoor

Les Monts du Forez ont usé mes premiers godillots, puis les Pyrénées (Balaitous 1er 3000). Les calanques et le Verdon ont occupé tous mes WE des années 90 avec les boucans de Marseille ;-) Et puis sont venues la passion de l'image avec des vidéos... et les tests de matériel.

Randonnée réalisée le 21 janvier 2013

Publiée le 27 janvier 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !