Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Temps hivernal : gris et froid.

Récit de la sortie

À l’attaque sur le sentier j’ai tout de suite compris que cette petite balade n’aurait rien de familiale ce jour !

Seul un renard s’était aventuré sur le chemin et il allait falloir brasser la neige tombée en abondance ces jours.

Longtemps sa trace nous a précédé puis elle s’est mêlée à celle des chamois qui d’ordinaire prennent le soleil sur le Roc des Rochettes.

Arrivée à La Fougère la route, bien que dégagée, ne nécessite pas de poser les raquettes.

La couche de neige que j’espérais plus faible dans la forêt me semble plus importante et raquettes ou pas, j’enfonce jusqu’aux genoux. Il faut lever les guibolles pour avancer !

Dieu merci on fait la trace à deux !

Pas à pas, on progresse et, au détour du chemin on se trouve face à face avec un chamois, il nous regarde un instant puis bascule tranquillement dans le talus.

Peu après une pause aux granges de la Pallud nous rejoignons le GR pour arriver sous le Margériaz, des plaques sont parties laissant apparaître l’herbe et l’on peut distinguer une dizaine de chamois qui profitent de l’aubaine et se rassasient.

On s’attarde un instant pour les observer avant rallier le village.

Dernière modification : 18 février 2013

A propos

Auteur de cette sortie :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Randonnée réalisée le 14 février 2013

Publiée le 18 février 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !