Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Conditions excellentes, peu de vent, pas de nuage, une température idéale.

Récit de la sortie

Au départ de l’auberge "Le Cassu" située au Roux d’ Abriès (alt. 1760m), il est 7h30 et la journée promet d’être belle.
Du gîte, j’ai déjà le sommet du Bric Froid en point de mire, avec quelques névés ça et là.

La montée dans ce magnifique cirque herbeux afin de rejoindre le col des Thures (alt. 2797m) est pentue mais agréable.

Arrivé au col, je vois l’Italie, puisque la ligne de crête constitue la frontière, et je fixe vers l’Ouest le Grand Glaiza (alt. 3293m), ma prochaine ascension (demain).

La crête est agréable, même si l’herbe se fait rare, jusqu’à une première montée très raide qui se profile.

Là, on suit une trace qui n’est pas la bonne, mais qui nous amène vers un ancien blockhaus.
La visite est brève mais intéressante.

L’ascension de ce plateau situé un peu avant la partie sommitale est difficile, mais en montant, on arrive à récupérer la sente cairnée, perdue plus bas, non sans avoir enjambé plusieurs jeux de fils barbelés "militaires".

Un moment de récupération est pris au sommet de ce plateau (alt. 2928m.) puis c’est de départ pour l’ascension finale.

Je me pose la question de savoir si mon GPS ne s’est pas emballé, puisqu’en voyant le sommet du Bric Froid, en face de moi, je n’imagine pas qu’il reste autant de dénivelé à avaler, tant il me parait près (un peu moins de 300 mètres).

MAIS, en effectuant cette dernière ascension difficile tout en sentant la sueur de mon front dégouliner, je m’aperçois que mon GPS, dont le chiffre représentant l’altitude augmente allègrement, ne se trompe pas !

L’arrivée au sommet est magique grâce à une vue totalement dégagée, qui me permet, notamment, d’admirer l’impressionnant Pic de Rochebrune (alt. 3320m), tout proche.

La croix sommitale est très belle, et mine de rien, il s’agit là, du plus haut sommet atteint pour moi, après le Bric de Rubren (alt. 3340m), l’année dernière.

Vive la montagne ! vive la randonnée !

Dernière modification : 15 août 2013

A propos

Auteur de cette sortie :

Habitant les Bouches-du-Rhône et passionné de randonnée sportive depuis 2009, j'ai commencé logiquement à faire mes "armes" dans les magnifiques calanques de Marseille, puis j'ai étendu à la Provence, les Alpes et maintenant, tout simplement "la montagne", où qu'elle soit !!!

Randonnée réalisée le 27 juillet 2013

Publiée le 15 août 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 16 août 2013 à 11h51

    Salut Cyril,

    Superbe superbe ! Par contre on voit bien que les conditions météo sont très différentes de l’an dernier, lors de ma sortie le vallon était jaune paille !

    J’ai un gros faible pour tes photos avec les névés.

    On se croisera peut-être à l’occasion d’une autre rando dans le secteur ;)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !