Sortie du 10 août 2013 par Johnny Pointe de Bellecôte (3140m)

La montée hors sentier et dans les éboulis vers ce beau sommet par le vallon de la Fournache est magnifique avec la Dent Parrachée en point de mire. Un itinéraire moins exigeant physiquement consiste à suivre la crête démarrant du haut des remontées mécaniques (que l'on peut rejoindre à partir du replat de la Fournache) L'antécime de ce sommet reste aisé à atteindre, mais le vrai sommet demande une expérience plus alpine sur une cinquantaine de mètres.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau, mais frais. Le vent est cependant moins perceptible dans le vallon de la Fournache.

Récit de la sortie

Sortie réalisée le 10 août 2013.

Démarré assez tôt du Refuge de Plan Sec et en prenant la direction du vallon de la Fournache (ce qui me fait économiser 250 mètres de dénivelé par rapport au départ de Plan d’Amont).

Pour rester au maximum en phase avec le descriptif de l’auteur, je choisis de remonter le vallon de la Fournache jusqu’à buter au pied de l’ensemble de la Dent Parrachée et obliquer à droite vers le sommet.

Je ne suis pas déçu car c’est tout bonnement magnifique. Mais c’est aussi hors sentier balisé et malgré quelques sentes, il me faudra remonter des pentes herbeuses sans traces, lesquelles pentes herbeuses deviennent restes de moraine et tas d’éboulis toujours sans traces.

Physiquement c’est exigeant et on ne voit bien entendu personne dans ce genre de configuration (mais cela me plait bien aussi !).

Je finis donc en remontant l’éboulis donnant accès à l’antécime de Bellecote ce qui est déjà un joli but en soi. Mais il me faut le vrai sommet et pour cela il faut emprunter l’arête nord d’abord en contrebas à gauche puis en traversant une petite cheminée et en finissant à droite de l’arête dans du rocher de qualité moyenne.

Le sommet n’est pas très large (juste de quoi s’asseoir) et c’est fuyant de partout. L’impression est vraiment montagne avec entre autres les Écrins que je ne pensais pas aussi bien voir depuis la Maurienne.

Pour la descente ce sera beaucoup plus simple et cela peut d’ailleurs constituer une variante de montée facile mais intéressante :

Il suffit de suivre la crête orientée sud-ouest. Celle-ci aprés un beau mais aisé parcours d’arête (un ressaut facile à passer) ramène vers le haut des remontées mécaniques d’où il sera aisé de rejoindre le parking de Plan d’Amont en passant soit par le refuge de Plan Sec, soit par celui de la Fournache.

Un endroit magnifique très peu fréquenté, avec une vue plus qu’intéressante à conseiller pour celui qui aime sortir des sentiers battus et être au calme (je n’ai croisé qu’une personne dans toute la matinée).

Dernière modification : 26 août 2013

A propos

Auteur de cette sortie :

L'homme pressé est un homme déjà mort (proverbe Berbère).

Randonnée réalisée le 10 août 2013

Publiée le 26 août 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !