Via Ferrata du Mont Charvin (2409m) par le Golet de la Trouye et le Pas de l’Ours. Sortie du 29 septembre 2011

Sortie réalisée le 29 septembre 2011.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Rando du vertige sur l'extrémité sud des Aravis.

Conditions météo

Beau, doux, brumeux.

Récit de la sortie

Joli sommet qui titillait ma vue à chaque fois que je faisais la route entre Albertville et Annecy… C’est sûr que le panorama doit y être spectaculaire !

Le mauvais plan de la journée : Avoir voulu rejoindre, en voiture, le col de l’Arpettaz depuis le col des Aravis, chemin le plus court pour moi sur la carte… La piste est longue, très longue, et aussi très caillouteuse, ce qui mettra vraiment à l’épreuve pneus, amortisseurs et train roulant…Départ finalement rejoint après plus d’une heure de souffrance à 5 à l’heure...

Départ vers 14h, direction le Goulet de la Trouye… Un petit hors-sentier pour rattraper les lacets montant vers la falaise sans avoir à descendre. Après une montée efficace ayant bien fait chauffer les jambes, on aborde la partie câblée… Le parcours est facile pour tous ceux qui ont un peu l’habitude de la via ferrata, aucunement scabreux ni athlétique… Les parties techniques sont d’ailleurs discontinues, surtout sur l’arête sud jusqu’au sommet. La seule difficulté tient à la longueur du parcours, ce qui en fait plutôt une randonnée avec passages techniques câblés plutôt qu’une via ferrata sportive "hard-core".

Arrivée au sommet vers 16h30… Le temps est beau, mais hélas brumeux, ce qui délave le paysage, em particulier vers le sud et l’ouest… On ne voit pas grand chose du sillon alpin… Seul au sommet, je profite tout de même du lieu une petite heure...

Descente par la crête nord-est… Le parcours est assez esthétique, alternant sentier et petits ressauts câblés… Puis on bascule sur le pas de l’Ane par la vire de la Mène Noire, bien aménagée en via ferrata… Mais c’est clair qu’avant cet aménagement, le cheminement par le sentier historique, un peu au dessous, devait être assez délicat.

Dans l’ombre de la fin d’après midi, le long parcours de retour se dévoile… Il faut effectivement suivre le sentier descendant cette longue combe vers le nord-est pour ensuite revenir, plus bas, par la route… C’est long et on presse le pas… Un petit détour par un promontoire pour voir l’éventuelle possibilité d’un raccourci, mais c’est clair que si celui-ci existait, il aurait été tracé et documenté depuis longtemps...

Le retour sur la route se fera durant la nuit tombante… Encore une belle journée qui s’achève...

Dernière modification : 7 septembre 2013

Photos « Via Ferrata du Mont Charvin (2409m) par le Golet de la Trouye et le Pas de l’Ours. »

Depuis la route du col de l'Arpettaz, l'objectif est en vue. Premières pentes en direction du goulet de la Trouye. En bas du goulet. Dans le goulet. Arrivée sur la crête. Regard vers le col de l'Arpettaz, le val d'Arly, le Beaufortain, le Mont Blanc... Regard vers les Aiguilles du Mont. Raide montée de l'arête sud. Vue plongeante sur le col de l'Arpettaz. L'arête sud gravie depuis le col. Arrivée au sommet. Depuis le sommet, vue sur le versant est des Aravis. L'arête nord-ouest, par où arrive la voie normale. L'arête est, chemin de descente. En enfilade, la Tête de l'Aulp, la Pointe de Mandallaz, l'Etale, l'Aiguille de Borderan, la Grande Balmaz, la Pointe Percée... Rencontre... Vue sur le lac du Mont Charvin. L'austère pas de l'Ours. Sur la vire de la Mène Noire. Le vallon de descente. Le massif du Mont Blanc éclairé par le couchant. regard arrière sur le vallon de descente. Sur le long retour par la route vers le col de l'Arpettaz... La nuit tombe...