Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Raquettes à neige - Symbioz Hyperflex PROMO

    260 € 220 €

  • Veste chaude et légère en Primaloft, (...)

    230 €

  • Chaussures d’alpinisme femme - (...) PROMO

    300 € 255 €

  • Sac de randonnée homme - Kestrel 38 (...) PROMO

    170 € 119 €

Conditions météo

Conditions idéales. Très beau temps. Le glacier était en très bon état pour la saison (16 août !) : encore enneigé et peu crevassé.

Récit de la sortie

Il s’agissait d’une course collective avec le bureau des guides de Pralognan (Un guide + 3 clients encordés). Monté la veille au refuge de la Valette, j’y ai passé une nuit... blanche, car j’avais oublié mes boules Quies ! Erreur fatale...

Levés à 4H du matin, nous avons décollé à la demi, nous éclairant à la frontale. La montée dans le pierrier chauffe bien les muscles, mais ça va mieux une fois atteint le névé/glacier situé en deçà du dôme des Sonnailles, où l’on a chaussé les crampons.

La traversée de la calotte glaciaire elle-même était une vraie promenade, ce qui nous a permis de profiter largement du paysage dans la montée.

Nous avons atteint le sommet à 8H.

La vue était réellement superbe : avec ces beaux glaciers et ce froid, c’était comme un instant d’hiver au milieu d’un bel été ensoleillé (beaucoup de vent, glagla).

A la descente, nous avons croisé un bouquetin, qui était dans le pierrier au-dessus du refuge de la Valette.

  • Vidéo panoramique prise du sommet du dôme de Chasseforêt.
Dernière modification : 6 septembre 2013

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : Fruits de passions

Passionné de montagne depuis l'enfance, je marche tous les étés en Vanoise.

Randonnée réalisée le 16 août 2013

Publiée le 6 septembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !