Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau temps, chaleur estivale.

Récit de la sortie

Mardi 3/9, du parking du refuge du Suffet (1700m) j’ai pris le sentier de la Crosta direction le col du Petit Mont Cenis. Après le refuge je me suis dirigé à vue vers l’arête sud, celle qui est à droite de l’arête ouest qui part du col de Sollières.

Après avoir traversé un champ d’edelweiss, les choses sérieuses commencent, l’arête d’abord herbeuse devient schisteuse puis rocheuse à mesure qu’elle se redresse. vers 2900m, j’ai quitté les contrepentes instables pour rejoindre le fil de l’arête en escaladant un peu, passé 3000m la pente s’adoucit puis on arrive à la jonction des 2 arêtes, les difficultés sont terminées et la vue à 360° est incomparable.

Le retour s’est effectué par l’itinéraire normal sur le col de Sollières, puis à travers prés en direction des étables de Mestrallet (sympathique rencontre avec une marmotte tombant nez à nez avec moi et toute étonnée) retour idem à l’aller avec la chaleur et rafraîchissement dans le ruisseau d’Ambin au retour.

Je ne conseille à personne de suivre mon itinéraire montée par l’arête Sud, aucun balisage et aucun cairn, la 2ème partie réclame beaucoup d’attention car tout est relativement instable. J’ai mis 3h20 pour les 1500 de dénivelé, photos et recherches des meilleurs passages compris.

Par contre l’ascension par l’itinéraire classique est à la portée de tous, et en partant du refuge, pouvant s’atteindre en voiture par le Col du Mont Cenis, c’est 1000m de dénivelé au lieu de 1500.

Dernière modification : 7 septembre 2013

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 3 septembre 2013

Publiée le 7 septembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !