Le Grand Charnier (2561m) Sortie du 24 septembre 2013

Sortie réalisée le 24 septembre 2013.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Balade vespérale sur Belledonne aux couleurs automnales.

Conditions météo

Grand beau, légèrement brumeux, quelques petites strates nuageuses accrochant les sommets en fin d’après-midi.

Récit de la sortie

Une belle journée de début d’automne, un après-midi de libre… Le Grand Charnier manque encore à ma collection...

Départ vers 14h15, volontairement assez tard car je sais que cette montagne profite de l’ensoleillement surtout dans l’après-midi. Montée par le sentier de la crête de l’Evêque en direction du refuge de la Pierre du Carre, beaucoup plus pénible qu’il n’a l’air sur la carte, car parsemé de petites montées et descentes… Aux environs du refuge, une abondance de belles myrtilles me fait regretter de n’avoir aucun récipient pour en ramener à la maison et faire une bonne confiture...

Col de Claran vers 15h30, et traversée sous le Petit Charnier. Les couleurs du début d’automne sont magnifiques dans le soleil de l’après-midi. On aborde finalement les raides pentes du Grand Charnier, qui font chauffer les jambes… La montée de la partie technique, où le sentier zigzague et remonte dalles et ressauts rocheux, se fait sans difficultés. Puis la pente s’atténue en abordant les pelouses supérieures, belle occasion pour une pause photo...

Le temps, qui était clair jusque là, se parsème de nuages accrochant le sommets de Belledonne, visiblement la seule chaîne à y avoir droit… L’arrivée au sommet se fait dans une ambiance fraîche.

17h30. Après une petite pause, redescente assez rapide, car je ne voulais pas rater le coucher de soleil plus bas… Mais redescendu d’une centaine de mètres, je vois les nuages se disloquer… Remontée rapide au sommet pour quelques photos dans un paysage enfin ensoleillé !

18h. Cette fois, il faut vraiment descendre…Je dévale, avec précaution tout de même, le sentier, illuminé par les couleurs chaudes du soleil descendant…Le col de Claran est rejoint vers 19h.

Plus que 30 minutes avant le coucher de soleil… Tout juste le temps de remonter rapidement sur les crêtes des Plagnes et l’admirer de là-haut ! La montée au pas de course fait vraiment chauffer les jambes, mais le spectacle en valait vraiment la peine… Tous les sommets s’éclairent d’orange, puis de rouge, au dessus des vallées dans l’ombre bleutée de la brume...

La balade se terminera vers 20h30, après une tranquille descente dans le calme du soir.

Dernière modification : 26 septembre 2013