Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau temps, températures clémentes.

Récit de la sortie

Idéalement placé entre Annecy et Grenoble, Aillon-Le-Jeune constitue un lieu de rendez-vous idéal pour aller se dégourdir les jambes en fin de journée. Malgré la présence de nombreuses remontées mécaniques, le cheminement vers le Mont Margériaz, tout d’abord dans une forêt recelant son lot de curiosité, puis en suivant une sympathique ligne de crête, constitue une petite sortie fort agréable.

Au départ de la Place à Babant, nous prenons le sentier le plus au sud et traversons bien vite la forêt pour atteindre la crête. Ce faisant, nous dérangeons un groupe de chevreuils (ou de chamois) que nous ne verrons pas mais entendrons décamper à travers les bois.

Sur la crête, il est possible de faire fi des installations en poursuivant au plus proche des promontoires rocheux, pour finalement atteindre le sommet au prix d’un dernier effort léger.

Au sommet, si la vue sur la Chartreuse se fait sympathique, c’est de l’autre côté qu’elle se fait la plus impressionnante. Le Mont Blanc, accroché au Colombier, le Beaufortain, la Vanoise... Malgré un léger voile brumeux, la contemplation s’impose.

Nous finissons par redescendre en même temps que la lumière, par les chalets de Margeriaz puis par le sentier découverte, même si, la forêt étant désormais bien sombre, nous ne verrons que quelques uns des gouffres et autres curiosités qui l’habitent.

Dernière modification : 9 juin 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Installé depuis 2009 en Chartreuse, je ne me lasse de ces découvertes montagnardes qui éblouissent les yeux et remplissent l'âme.

Randonnée réalisée le 9 juin 2017

Publiée le 9 juin 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !