Aiguille de la Grande Sassière (3747m) Sortie du 8 août 2012

Sortie réalisée le 8 août 2012.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Belle ascension de l’Aiguille de la Grande Sassière avec des conditions idéales. Inlassable vue sur les hauts sommets. En prime, un excellent randonneur qui ouvre la voie.

Conditions météo

Ciel totalement dégagé et visibilité excellente. De lointains nuages sont observés vers le Piémont, sans aucun débordement sur la Savoie. La température dépasse difficilement les 0°C en arrivant au sommet, mais sous un soleil franc et lumineux. Arête totalement sèche, quelques portions englacées facilement évitables sur la pente finale.

Récit de la sortie

Départ à 6h15 du parking du Saut en direction du Plan de la Casette.

La sente débute assez fort dans la pente. Inutile de se mettre dans le rouge, la météo est excellente et je ne sais pas trop ce qui m’attend là-haut. Excepté le fait que l’arête est totalement sèche.

On est dans la réserve naturelle de la Grande Sassière, alors je prends un peu le temps d’observer quelques edelweiss en bordure de sente.

Peu après, le Dôme de la Sache et le Mont Pourri se dévoilent, radieux de recevoir les premiers rayons du soleil.

Puis, un randonneur surgit. Son pas est sûr et régulier, tel un randonneur ayant gravi une foultitude de sommets.

Il passe et je m’engage sur ses pas, à distance. Il sera traceur et métronome de l’ascension jusqu’au sommet.

Un premier ressaut rocheux vers 2650m, facile, marque l’entrée sur des pentes beaucoup plus minérales qui mènent vers l’arête.

Dans la montée et sur la gauche, vue sur le Rocher de la Davie (3157m) gravi 16 jours auparavant. Ce sommet est très bien situé pour observer les conditions de l’arête sud-ouest de la Grande Sassière, ainsi que les glaciers de la Sassière et du Fond.

A partir de 2950m, le parcours se déroule sur une arête évidente et bien marquée, encore très large au début.

Après un début d’ascension à l’ombre, le soleil se présente en face, sortant tout juste au-dessus du sommet de l’Aiguille de la Grande Sassière.

On rejoint 2 randonneurs, originaires du Sud-Ouest. Ils se sont arrêtés et disent avoir aperçu des mouflons sur les pentes de la Grande Combe. Il s’agit très probablement de bouquetins.

L’ascension reprend. Petit ressaut rocheux vers 2980m qui finalement, se contourne très bien par la gauche.

L’altitude 3120m marque un grand replat sur l’arête et la vue commence à se dégager. Au nord, le sommet du Mont Blanc apparaît au-dessus de la crête qui sépare les sommets Ouest et Est des Rochers de Pierre Pointe.

Au bout du replat, une bonne pente emmène au palier suivant, à 3300m. Les quelques cheminées de schistes lustrés se négocient également très bien. On peut les franchir au plus court et raide, ou les contourner, toujours à main gauche.

Le traceur est toujours devant, efficace.

Premières vues sur le glacier de la Sassière que l’on va approcher de plus en plus en évoluant sur l’arête.

Une pente très douce et un replat emmènent au pied de la pyramide, sur une arête qui rétrécie entre le glacier de la Sassière au nord et les abrupts contreforts schisteux au sud.

Je stationne quelques instants au pied de la pyramide vers 3350m et laisse filer le randonneur. Un peu, pas trop. Le rythme est appréciable et convient très bien.

Alors en route pour les 400 derniers mètres de cette belle face ouest. Terrain froid et dur, englacé par endroits mais sur une pente régulière.

Passage à hauteur de l’Aiguille de la Petite Sassière, la progression est bonne et j’ai en point de mire le randonneur qui se trouve quelques vires en amont. Tout est Ok.

Juste en aval du sommet, le soleil fait un retour apprécié et je retrouve le randonneur au sommet. Bref échange et il me dit s’offrir la Grande Sassière pour ses 60 ans...

Il y a des gens au sommet et certains pique-niquent près du cairn. Je descends un peu pour trouver un endroit tranquille et m’installer sur une dalle rocheuse bien exposée (au soleil) avec une superbe vue sur le glacier de Gliaretta et la Tsanteleina.

Après quelques temps, je remonte vers le cairn. Il n’y a plus personne et je me retrouve seul au sommet. Le randonneur est parti depuis longtemps, peut-être.

Après un total de 2h30 passées au sommet, à en explorer les moindres recoins et profiter de cette magnifique et lointaine vue à 360°, il est temps d’attaquer la descente.

La raide pente de la pyramide, tardivement réchauffée par le soleil, est beaucoup plus moelleuse qu’à la montée…

De retour sur l’arête, quelques randonneurs sont encore en route pour le sommet.

La descente se termine avec la satisfaction d’avoir accompli une belle ascension. Un beau sommet pour couronner un enchaînement de quelques 3000.

Quoique, pas tout à fait. Demain, il y a encore la pointe de Méan Martin, dans le massif de la Vanoise. Une nouvelle aventure...

Dernière modification : 11 octobre 2013

Photos « Aiguille de la Grande Sassière (3747m) »

Lever du soleil sur la Grande Motte et la Grande Casse. L'objectif du jour, vu des premières pentes. Lever du soleil sur le Dôme de la Sache et le Mont Pourri. On entre dans la réserve naturelle de la Grande Sassière. Edelweiss au Plan de la Casette. Vue sud-est vers la Tsanteleina, les Aiguilles Rousses, la Pointe de la Bailletta et l'Aiguille Pers. Luminosité matinale sur le Dôme de la Sache et le Mont Pourri. Luminosité matinale sur la Grande Motte et la Grande Casse. Le Rocher Blanc (à gauche) et le Rocher de la Davie (à droite). La Tsanteleina et le lac de la Sassière. Ombre géante au départ de l'arête. Le Mont Blanc entre les sommets Ouest et Est des Rochers de Pierre Pointe. Premières vues sur le glacier de la Sassière et l'Aiguille de la Petite Sassière. La pente finale qui mène au sommet. Le Mont Blanc, derrière le sommet Est (3441m) des Rochers de Pierre Pointe. Depuis l'arête, ombre lointaine sur les contreforts de la Grande Sassière. Regard en direction de la Haute Maurienne (Albaron, Pointe de Charbonnel). Sur la pente finale de la pyramide, à hauteur de l'Aiguille de la Petite Sassière (3672m). Grande Motte et Grande Casse depuis le sommet. Vue plongeante sur les lacs du Saut, du Chevril et de Tignes. Regard vers l'est en direction de l'Italie, avec le glacier de Gliaretta et la Tsanteleina (3602m). Sommet de Bellecôte (3417m), Dôme de la Sache (3588m) et Mont Pourri (3779m) depuis le sommet. Le massif du Mont-Blanc depuis le sommet. Le cairn sommital. Vue plongeante sur les vires de la pyramide lors de la descente. Glacier de la Sassière. Regard arrière sur le sommet lors de la descente (vers 3300m). Aiguille de la Grande Sassière (3747m) et Tsanteleina (3602m).