Mont Ventoux (1911m) par Sainte-Colombe Sortie du 14 avril 2013

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Face sud intégrale du Mont Ventoux (1912m) et variante de descente.

Conditions météo

Très beau temps et très bonne visibilité au sommet !

Récit de la sortie

Sommet emblématique de la région et bien visible de partout, le Mont Ventoux demeure pas moins un objectif non négligeable car par la face sud, il faut quand même gravir les 1500m de dénivelé positif.

Le choix du versant et du mois sont à mon avis des points importants à considérer car en cette période d’Avril, la neige encore présente vers le sommet empêche toute voiture d’aller au sommet ce qui redonne un aspect sauvage au sommet. Quant au coté nord, la neige encore trop présente fait que la face sud s’impose sans hésitation.

Alors, beaucoup de randonneurs penseront que 1500m représentent trop de dénivelée mais en fait la progression se fait en douceur sur une pente jamais raide et bien abritée du soleil, du moins sur les deux tiers de la montée et les 1500m sont donc avalés assez facilement en 4 heures.

Le départ se fait de Sainte-Colombe, petit hameau situé à quelques kilomètres de Bédoin. De là pas mal de possibilités à travers les nombreuses combes toutes parallèles qui rejoignent le sommet. Nous avions choisi de monter par la Combe d’Ansis jusqu’à la cote 1143 suivie de la combe Fiole. Ce parcours est varié et très direct, on traverse de nombreuses forêts aux essences multiples (cèdres, chênes, pins...) qui nous protègent du soleil. Au fil de la progression les essences se raréfient pour finir par la caillasse et la neige sous le sommet !

Une belle récompense attend le randonneur dès l’arrivée à la Chapelle de Ste-Croix. En effet alors que nous avions jusque là une vue dégagée vers le sud, tout à coup une vue d’avion s’offre à nos yeux et la chaîne des Alpes se découvre alors devant nous. Magnifique et magique, on reste alors un bon moment à contempler ces sommets enneigés à l’abri du vent car ici le vent est roi et d’ailleurs on ne s’appelle pas Mont Ventoux pour rien !! De temps en temps le silence est rompu par le sifflement d’un planeur qui profite des vents ascendants du mont.

Pour la descente, on peut varier en prenant un autre sentier et c’est ce que nous avons fait. Cela rallonge la descente d’une bonne heure mais évite d’emprunter le chemin de la montée.

Donc du sommet, on regagne le Jas des Pélerins (1517m) et de là par une route forestière plein Ouest que l’on suit sur plusieurs kilomètres jusqu’au carrefour des Grands Pins puis par un coude sud-est (route forestière), on gagne le GR91B que l’on suit peu de temps jusqu’au Jas des Landérots. De là prendre vers le sud en direction du vallon de Counillon qui passe non loin de la fontaine de Serrète. Le sentier est alors balisé en jaune et nous ramène au hameau des Fébriers et Sainte-Colombe.

  • Temps de montée : 4h
  • Temps descente : 4h
  • Dénivelée totale : 3100m
  • Distance : 24km
Dernière modification : 30 octobre 2013

Photos « Mont Ventoux (1911m) par Sainte-Colombe »

Le Ventoux au printemps. Squelette de randonneur ? Sous le sommet. Vers le sommet. Le sommet. Vue panoramique d'avion ! Panorama du sommet. Panorama du Ventoux, côté sud.