Arpelistock (3036m) par le col du Sanetsch Sortie du 31 juillet 2012

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une rapide incursion dans le monde minéral d'altitude.

Conditions météo

Grand beau, atmosphère claire, quelques cumulus décoratifs.

Récit de la sortie

Une superbe journée d’été, une demi-journée de disponible pour aller découvrir les sommets du Valais central...

La route du col de Sanetsch permet de rapidement atteindre 2000m d’altitude depuis la vallée, et à elle seule vaut le déplacement, franchissant les divers étages de vignes, de forêts de pins secs, de sapins et d’arolles, puis d’alpages d’altitudes, plus verdoyants les uns que les autres... Un petit détour touristique vers le lac de Sanetsch niché derrière le col, dans les alpages verdoyants et superbement fleuris...

Le sommet de l’Arpelistock est idéalement situé pour grimper rapidement à 3000m au terme d’un superbe parcours sur le faîte d’une longue crête esthétique, et la vue est magnifique du début à la fin du parcours...

Début d’ascension vers 14h, et sommet atteint vers 16h... L’atmosphère est claire et laisse voir au loin aussi bien les hauts sommets valaisans que, de l’autre côté, les verdoyantes préalpes bernoises et fribourgeoises... Les couleurs chaudes des roches sont renforcées par la lumière du soleil descendant, et contrastent avec ce bleu profond du ciel, ponctué de jolis petits cumulus...

Début de descente vers 17h, sans se presser... On prend bien le temps de profiter du décor... En particulier sur cette magnifique crête, où l’ombre des cumulus produit de jolis jeux de lumière...

De retour au col vers 19h... On plonge déjà dans l’ombre... Dommage que cela finisse si vite...

Dernière modification : 8 janvier 2014

Photos « Arpelistock (3036m) par le col du Sanetsch »

Sur la route du col de Sanetsch. Les immenses alpages et lapiaz de Tsanfleuron. Regard sur la crête à remonter. Remontée de la crête au dessus du col de Sanetsch. Regard sur le lac de Sanetsch. Au dessus de la crête, l’univers se fait minéral... Pause face aux Muverans... La raide montée finale vers le sommet... Regard sur le col de Sanetsch. Du sommet, vue sur l’Arpelihorn, le Spitzhorn, et au fond les préalpes fribourgeoises. Vers l’ouest, vue sur le col du Sanetsch, le lapiaz et le glacier de Tsanfleuron, le Sanetschhorn, l’Oldenhorn et au fond les Diablerets. Vers le nord, vue sur les préalpes bernoises. Vers le sud, vue sur les alpes valaisannes. Vue sur l’itinéraire de montée. Regard vers le glacier et le sommet des Diablerets. Vers l’est, l’univers minéral de la chaîne du Wildhorn, et au fond les «4000» valaisans. Descente... On rejoint le sommet de la crête... Ravines plongeant vers Sanetsch... Parcours sur des crêtes esthétiques... Vue dans le versant sud de la crête. Jeux de lumières sur l’immence crête... On domine l’alpage de Tsanfleuron... Parcours au sommet d’une succession de pyramides... Regard vers les hauts sommets valaisans : Dent Blanche, Obergabelhorn, Zinalrothorn... Vue sur la longue crête descendue... Regard vers Tête Noire et la Fava. En redescendant du col de Sanetsch, un dernier regard vers les crêtes.