Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps au départ puis couvert. Température : -5°C.
Hauteur de neige : entre 70 et 120 cm

Récit de la sortie

Les multiples précipitations des précédents jours ayant fait tomber beaucoup de neige sur le Mont Ventoux, c’est avec beaucoup d’impatience que Galice et moi attendions un week-end ensoleillé.

C’est donc ce dimanche 9 février 2014 qu’une petite fenêtre de tir s’est offerte à nous.

Pour être sûrs de ne pas louper le coche, nous sommes même montés passer la nuit au Mont Serein avec tout le matériel qui va bien ;-)...où pluie et neige mêlées feront de la route d’accès une véritable patinoire le lendemain matin. On verra par la suite l’anarchie que cela aura provoqué

Départ donc aux aurores ou presque (il était 7h50), après une nuit bien bien frisquette...proche des limites de confort de mon sac de couchage.

Arrivés au belvédère de l’abri du Contrat, le lever de soleil était en action et nous devions constater que nous avions 5 "p’tites" minutes de retard sur le planning escompté.

Peu importe, l’instant était tout simplement magique !!! ... c’est pas Galice qui vous dira le contraire.

Nous continuons sur le GR (il se confond au début avec l’ancien "circuit raquettes noir") en direction de la combe Fonfiole dans l’espoir infructueux d’apercevoir quelques chamois.

Nous délaissons le circuit raquettes pour rester sur le GR et son parcours qui rejoint le sommet du Mont Ventoux après de multiples lacets en forêt et une pente finale raide et dénuée de végétation.

Une quinzaine de jours plus tôt, nous rencontrions dans cette même montée, une famille de chamois (Papa, Maman et leur éterlou) qui nous avait fait la joie de se laisser prendre en photo.

Après avoir passé l’étage des conifères et accessoirement avoir perdu le GR de vue, le ciel commença a se couvrir et une grosse masse nuageuse s’installa sur le sommet, barrant ainsi le panorama qu’il pouvait nous offrir.

Cet inconvénient ajouté à la raideur de la pente finale et à la hauteur de neige rencontrée (pas loin de 120cm) m’ont forcé à renoncer au sommet ce jour-là.

Le panorama sur la Drôme provençale était déjà à couper le souffle. Nous ne verrions de toute façon rien de plus une fois en haut.

Redescendus en forêt, nous flânons encore un peu dans l’espoir d’apercevoir un autochtone. Les chamois ne se montreront pas et nous devrons nous contenter d’un superbe écureuil roux qui ne souhaitera pas être pris en photo (surement rapport à la législation en vigueur sur le respect de la vie privée).

Une fois arrivés au parking, ces magnifiques souvenirs en poche, nous nous retrouvions devant une drôle de difficulté.

Victime de son succès, la station du Mont Serein était totalement prise d’assaut. Les 3 à 4 km derniers kilomètres d’accès étaient totalement verglacés par les précipitations de la nuit et comme les régionaux ont la fâcheuse tendance de croire que le Mont Ventoux est une simple colline ...Beh !!! ils sont tous montés en pneus "plage".

Bref ce fut l’anarchie totale et les gens n’hésitaient pas à laisser leur voiture en travers de la route (à droite comme à gauche d’ailleurs, comme çà plus personnes pouvaient se croiser...l’effet de masse justifiant la stupidité).

Ils en profitaient même pour faire des bonhommes de neige sur le bord de la route alors que leur véhicule gênait.

Nous avons ainsi pu profiter pleinement du légendaire incivisme méditerranéen.

Entre midi et 13h les gendarmes monteront stopper l’hémorragie interdisant ainsi l’accès au Mont serein.

L’actualité nous apprendra, par la suite, qu’il en fut de même sur le versant sud et à sa station du chalet Reynard.

Une sortie mémorable en tout point donc !!!

L’article du Dauphiné sur cette cohue.

Dernière modification : 11 février 2014

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : befakali youtube channel

Randonnée réalisée le 9 février 2014

Publiée le 11 février 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par jacquesLe 14 février 2014 à 12h34

    belle sortie et belles photos ! un peu moins d’accord sur l’incivisme méditerranéen et des régionaux ; j’ai vu la même chose à peu près partout, en montagne ou à Paris ; je parlerais plutôt de connerie humaine plus globalement, ou d’incivisme oui, c’est une maladie que l’on rencontre de + en + par manque d’éducation certainement............
    au fait, ta sortie c’est 9 février 2014 ? JE NE VOIS PAS L4ANN2E
    MERCI
    Jacques

  • par Le 14 février 2014 à 13h37

    D’accord avec toi Jacques, je plaide aussi pour l’universalité de la bêtise et de l’incivisme. Il suffit de se mettre sur n’importe quel bas-côté des routes de France pour s’en persuader. (Déchets à la pelle) En ville, le seul fait de traverser un passage clouté est un acte de bravoure. Je suis moi aussi méditerranéen, peu enclin à l’auto-flagellation mais je comprends l’agacement de Fabien car sans vouloir les comparer, l’incivisme du sud est aussi une réalité.
    Jolies photos qui donnent envie de revoir le soleil !

  • par Le 14 février 2014 à 15h31

    Bonjour à tous les deux.

    Effectivement l’incivisme n’est pas que méditerranéen, il est surement universel, du moins, bien gaulois.
    Le fait de parler des régionnaux (dont je fais moi aussi parti), c’est surtout pour illustrer le fait qu’il y avait une grande partie de locaux (84 et 13 pour la plupart) en ce dimanche 9 Février 2014.

    Et le pire qui m’a agacé, c’est surement les commentaires affligeants et haineux que j’ai pus lire sur la page facebook du Mont Serein et qui incriminaient le travail des gens de la station qui n’auraient pas bien fait leur boulot selon eux.
    Pour avoir passé la nuit là-haut, je peux confirmer que ca bossait dur et de bonne heure (aux alentours de 4h du mat environ) pour permettre au plus grand nombre de profiter d’un dimanche de ski.

    La veille, la station avait même donné le numéro de télélphone pour connaître l’état de la route.
    Une personne avisée pouvait y apprendre, par exemple, que les chaines étaient obligatoires ce jour là.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !