Pointe des Arbennes (2478m) Sortie du 24 février 2014

Sortie réalisée le 24 février 2014.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Une longue montée à skis vers le panorama...

Conditions météo

Grand beau, devenant de plus en plus brumeux. Peu de vent. Sous-couche ferme recouverte d’un peu de neige récente, peu transformée.

Récit de la sortie

J’y étais déjà monté il y a deux ans avec des raquettes... Magnifique sommet, mais le long chemin des Vuardes (nécessaire si on veut éviter la piste de ski raide et verglacée), puis l’interminable traversée du plateau depuis la Tête de Sallaz m’avaient paru assez longuet...

Avec une superbe météo saupoudrée de juste ce qu’il faut de neige fraiche, j’ai décidé de retenter l’expérience, cette fois avec mes skis de rando nordique...

Départ vers 13h30... Le chemin des Vuardes se laisse tranquillement monter, tracé par déjà bon nombre de raquetteurs... Juste la pente qu’il faut pour monter sans trop forcer... On atteint la Tête de Sallaz vers 15h...

La longue traversée derrière s’effectue également sans problème notable, juste gênée par endroits par la glace de la sous-couche de la trace, sur laquelle mes skis dérapent un peu... Une montée un peu raide terminée par un ressaut cornicheux scabreux, et nous voilà sur une crête...

La montée des pentes supérieures demande un peu plus d’attention, le vent ayant soufflé la neige fraiche, découvrant par endroits herbe et cailloux...

On atteint la Tête du Château... La vue se dégage de plus en plus, hélas un peu gênée par une légère brume qui se fait de plus en plus présente... Derrière, la pente finale se dévoile... On laissera les skis sous le ressaut sommital où les cailloux sont trop présents à mon goût, et on atteint le sommet à pied...

La vue est magnifique, malgré la brume qui délave un peu les massifs lointains... Mais il est déjà 17h, plus qu’une heure de soleil, il faut descendre...

On retrouve les skis... Certes, ce n’est pas avec des skis nordiques qu’on s’élancera en godille droit dans la pente, mais on prend son temps en descendant les versants en traversées et conversions... Après la longue traversée du plateau mode ski de fond, les deux bosses à remonter sont un peu pénibles... Mais je me dépêche, car le soleil est déjà bien bas et je voulais être remonté à la Tête de Sallaz vers 18h pour son coucher...

Le spectacle fut hélas un peu gâché par des nuages élevés barrant l’horizon à l’ouest, éteignant prématurément les couleurs du crépuscule... Mais c’est quand même joli...

Descente sans problème avec la nuit... La neige est poudreuse et pas trop profonde, juste parfait... Le chemin rejoint en forêt, on sortira la frontale pour voir où on met les spatules, et on se laisse tranquillement glisser... Retour vers 19h, sortie à skis finalement effectuée en 1h30 de moins que sa version raquettes...

Dernière modification : 25 février 2014