Sortie du 6 avril 2014 par On pense avec les pieds Le Reculet (1718m) par le balcon du Léman

24h assez magiques dans le Jura malgré un temps bien mitigé. C'était danse avec les chamois, et le Lynx !

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Non disponible !

Topo de référence

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Non disponible !

Conditions météo

Sommets pris dans les nuages jusqu’à... ce que je sois redescendu... Du coup, aujourd’hui : balcon sur le Léman ? Non. Tant pis, une autre fois.

Récit de la sortie

L’an dernier, j’avais fait le Grand Crêt d’Eau. Plus au nord cette fois-ci : le Reculet (1718m).

Plusieurs itinéraires d’accès sont possibles. J’opte pour un départ depuis Chézery-Forens, ou plus exactement l’un de ses hameaux (environ 700m) : le Rosset ou l’Eppery ?... Arrivant sur les lieux samedi soir, je jette un œil à la carte, et décide de prévoir une boucle, en montant par le Rosset et en redescendant par l’Eppery. Je cherche sur la petite route entre les deux un endroit pour me garer. Et là...

A l’orée de la nuit et à la tombée de la forêt, je vois une forme rousse. Je pense immédiatement à un lynx, et je sais qu’il y en a dans le Jura, mais ça paraît impossible ! Jumelles : oui ! c’en est un. Incroyable. Depuis les numéros de Wapiti que je lisais il y a fort longtemps, j’espérais en voir un jour. Mais des loups, j’y crois presque, mais un lynx... C’est rarissime, exceptionnel ! Du mal à le croire. Le bougre est là, tranquille, allongé dans l’herbe, et il attend. Il attend qu’une biche ou autre repas sorte de la forêt : malin.

Pour le moment, il n’y a que moi qui me rapproche. A chaque pas, il se retourne, me fixe des yeux de lynx, et reprend sa traque immobile. Il s’habitue peu à peu à ma présence et j’arriverai à m’approcher à 10 mètres ! Entre-temps, il entend un bruit à droite, va voir... rien ! Il s’immobilise de nouveau. C’est moi qui entends le premier un chevreuil courir à la lisière de la forêt. Trop tard pour le lynx qui rate son dîner. Patient, il se re-pose. Il finira, la nuit tombée, par aller voir ailleurs. Quel moment magique !

C’est pas le tout, faut aller dormir et se préparer à la rando de demain.

Départ vers 6h30, à la frontale, pour 1 grosse heure de montée en lacets très raides dans la forêt. Presque 800m de dénivelé avalés en guise de petit-déjeuner, jusqu’au passage du Gralet, merci bien. Le plus dur est fait, mais le plus long reste à faire... Il s’agit de suivre la longue très longue crête jusqu’au Reculet. Un panneau annonce 2h30. Finalement, je mettrais 1h30.

Pauses chamois. Qu’ils sont craintifs les chamois jurassiens !... Ils se sentaient même menacés alors que j’aurais eu une falaise de 30m à sauter pour les atteindre. Sont-ils chassés ? tout le laisse croire.

La progression est facilitée par la ligne de crête à longer à l’ouest, mais rendue délicate par les névés restants et surtout le brouillard épais : on est en plein dans le nuage. Impossible d’y voir à plus de 10m. De temps en temps, une petite visibilité : vite ! un repère pour savoir où j’en suis. Je commençais à désespérer quand le brouillard se lève sur une pente remontante en haut de laquelle je crois deviner une croix métallique... Oui ! c’est ça. Arrivé !

Le retour sera plus clair quand même et l’occasion de mieux observer les falaises, et certaines failles qui ne demandent qu’à laisser partir un pan de la montagne : demain, dans 10 000 ans, qui sait ?

Il n’est pas encore 10h mais c’est l’heure du repas de midi. Le vent est glacial, mais le sommet protège un peu de ce dernier. De quoi avaler un bon repas, et repartir vers 11h pour une descente de 2h, la première heure sur la crête, la deuxième en forêt et hors sentier, à la boussole pour retomber sur la voiture.

Sympathique week-end jurassien.

Dernière modification : 7 avril 2014

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : On pense avec les pieds

Randonnée réalisée le 6 avril 2014

Publiée le 7 avril 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (9).
  • par Le 7 avril 2014 à 00h20

    Bravo pour le lynx !

  • par Le 7 avril 2014 à 07h33

    Merci... beaucoup de chance, surtout.

  • par Le 8 avril 2014 à 19h43

    Un grand bravo pour cette rencontre improbable...c’est souvent à la tombée de la nuit ou à l’aurore que j’ai mes plus belles rencontres (du moins les plus rares)...mais là un lynx, c’est superbe !!!...je suis presque jaloux...en tout cas merci beaucoup pour les détails de ce moment magique...avec un peu d’imagination j’avais moi aussi l’impression d’y être ;-)

  • par Le 8 avril 2014 à 20h06

    Oui, l’aurore et le crépuscule sont des moments fabuleux. Sur ma lancée, j’ai failli partir dans la forêt pour trouver la chouette qui hululait... mais j’étais encore tout à mon lynx. Vraiment très spécial... et j’aurais encore moins imaginé qu’il me tolère aussi facilement. Je le souhaite à tout le monde. Et si un jour je pouvais tomber de la même façon sur des loups...

  • par Le 8 avril 2014 à 20h33

    Ah, le loup, je crois qu’on l’a tous déjà vu...du moins dans nos rêves, parfois dans nos cauchemars...j’ai la chance qu’il soit présent dans mes si chers Monts de Vaucluse, j’espère lui tombé dessus un jour ou un soir ;-)...bien que je sache que cela n’arrivera surement jamais. Néanmoins, il a déjà était capturé, en photo bien évidement...voici la lien vers cet autre moment magique et son récit

    http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.ferus.fr/wp-content/uploads/2013/02/loup-ventoux-ferus.jpg&imgrefurl=http://www.ferus.fr/actualite/le-loup-du-ventoux-enfin-capture-en-photo&h=283&w=425&tbnid=nDNCBcz8b0F8iM:&zoom=1&tbnh=90&tbnw=135&usg=__iLx9kW2aQA9zI_U1mr2dm28ttuo=&docid=19SEd4f5-r8v5M&client=firefox-a&sa=X&ei=1z9EU-vwDOmn0AWM2oGoBA&ved=0CDEQ9QEwAA&dur=250

  • par Le 8 avril 2014 à 20h52

    Pour les empreintes à mon avis celles de blaireau.

  • par Le 9 avril 2014 à 00h49

    Assure-toi quand même que les loups ne soient pas trop nombreux et que ce ne soit pas l’heure du déjeuner. On n’est jamais trop prudent.
    http://www.loup.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?rubrique25

  • par Le 9 avril 2014 à 08h09
    • empreintes : oui possible, pour le blaireau ; je ne trouve rien de bien convaincant sur le net pour le moment...
    • le loup : la prudence est bien sûr toujours de mise, mais il y a plus de chances que le loup ait peur... Mais, un homme averti en valant de toute façon deux, que le loup bouffe n’importe lequel, je m’en sors.
  • par dimitri narconLe 31 août 2014 à 16h17

    Bonjour.je fait de la photo animaliere je suis le lynx. Le lynx se situe a kel endroit ?merci.

  • par Le 31 août 2014 à 16h30

    Bonjour,
    Dans une clairière en lisière de forêt non loin du hameau du Rosset... Vous avez déjà pu prendre de belles photos de lynx ?

  • par dimitri narconLe 31 août 2014 à 16h44

    Non pas encore j ai beaucoup de mal a le voir j ai pas d indice de trace mais tres dur.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !