Du cap Taillat (ou Cartaya) au cap Lardier - Sentier du littoral varois Sortie du 27 avril 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Soleil avec quelques nuages. Le vent de fin de journée finit par chasser les nuages. Température de 20°C

Récit de la sortie

Il me semble qu’il y a une petite année que j’avais découvert cette balade grâce, notamment, à une série de topos entre Maures et Esterel qu’Alain avait eu la gentillesse de nous faire part.

Dans mes souvenirs, je me rappelle avoir été subjugué par l’ambiance que laissait présager cette rando. Les photos du topo étaient évidement très alléchantes, et je décidais alors que nous ferons cette balade avec Galice dés le retour du printemps.

Du coup, le 27 avril 2014, nous voici au départ de la plage de l’Escalet pour découvrir ce coin préservé du littoral tropézien.

Dés le départ, on s’éloigne rapidement de la cote "bétonnée" pour rejoindre le Cap Taillat et son isthme effilé.

En chemin, je suis stupéfié par le caractère sauvage de cette portion du littoral. Je suis aussi un peu consterné par le fait que pour les besoins de l’immobilier, ces coins sont devenus trop rares, voire même exceptionnels.

Mais qu’est ce qu’elle devait être belle cette Côte d’Azur il y a encore 60 ans !!!

Arrivés sur l’isthme, où quelques familles prennent le soleil au bord de l’eau, nous continuons notre cheminement pour rejoindre le Cap Taillat. Nous y casserons la graine.

Au bout de ce cap, nous voyons très bien les îles d’Hyères sur notre droite, nous sommes mêmes emportés par un agréable sentiment d’évasion, de liberté...peut être même l’envie de prendre le large, tel Santiago, le vieux pêcheur, célèbre héros du roman d’Ernest Hemingway, le Vieil Homme et la Mer.

Nous nous prélassons un peu au soleil avant de nous résoudre à revenir vers la plage.

Nous rejoignons après quelques courtes montées/descentes, le Cap Lardier. Là, le vent d’ouest commença à se lever, donnant ainsi un autre visage à la mer méditerranée.

Une courte portion en pinède pour rejoindre le vieux sémaphore, et nous voici déjà dans les terres viticoles de la Bastide Blanche.

Nous jetons un dernier regard sur le Cap Taillat et son isthme, avant de devoir lui tourner le dos, pour finir cette merveilleuse randonnée varoise sous le chant des vagues.

Dernière modification : 1er mai 2014

Photos « Du cap Taillat (ou Cartaya) au cap Lardier - Sentier du littoral varois »

L’ambiance peu après le départ Carpobrotus ou doigts de sorcières Cap Taillat Cap Taillat Sentier du littoral Cap Taillat et mon nouveau bateau...nan !!! je déconne, c’est celui de mon jardinier, le mien est bien plus gros ! :-) Galice et le Cap Taillat Cap Taillat Cap Taillat et son isthme Sur l’isthme Alors, à qui le tour ? Pinède et mer Vue arrière sur la plage Cap Taillat Mélange de couleurs Cap Taillat Galice se met à l’ombre pendant la pause casse-croute Cap Taillat Marche arrière pour rejoindre la plage Faucon Crécerelle Lavande des Maures - Lavandula stoechas Faucon Crécerelle Faucon Crécerelle Plage et Cap Lardier Galice fait l’acrobate Cap Taillat Mer et sable fin Littoral sauvage Quel bleu ! Sur le sentier Panorama...D’un cap à l’autre Cap Lardier Cap Lardier Vue vers les îles d’Hyères Vignes et pins parasol Dolmen de la Briande Cap Taillat Cap Taillat Plage de L’Escalet