Pointe Pers (3327m) - Aiguille Pers (3386m) Sortie du 6 juillet 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Magnifique lever du soleil sur Méan Martin cachant de gros cumulus sur la Vanoise. La Niebla italienne a roulé au-dessus des crêtes de haute Maurienne pour nous noyer dans de sombres nuées nous stoppant à la brèche 3354m.
De retour à midi il faisait grand beau....Grrrrr !

Récit de la sortie

Aiguille Pers, 3386m, le 6 juillet 2014 : Pas de Chance !

L’envie de mettre à profit ce dimanche soi-disant ensoleillé, quoi de mieux que d’aller se dégourdir les jambes en jouant à saute rocher sur la longue arête qui sépare l’aiguille Pers de la pointe de Arses.

L’arrivée au parking se fait en même temps que les minibus des clubs des sports de Val, Tignes et autres stations du coin et c’est dans un brouhaha d’ados turbulents pressés d’en découdre d’avec les piquets que nous partons.

La neige est au col, crampons aux pieds nous décidons d’aller au plus droit à l’aiguille, shuntant ainsi l’arête de la pointe Pers. Le regel est correct, ça porte bien et nous déroulons notre rythme régulier jusqu’au pied de la petite pente raide sommitale.

Les skis des jeunes crissent sur une neige dure, les nuages encapuchonnent la Grande Casse, puis la Grande Motte, c’est le tour de la Sana… Oh oh, ça sent la pluie tout ça…

Petite traversée dans du plus raide, les pentes douces sommitales, le soleil joue à cache-cache avec de gros rouleaux noirs qui courent sur l’arête du Montet.

Le regel a disparu, on fait une trace de sanglier ! Mieux vaut les schistes encore gelés que cette bouillasse !

Deux heures de montée et voilà le grand cairn, les magnifiques à-pics, et le spectacle des Lévanna, Mulinet et Ciam’ subissant les déferlantes de la Niébla.

Et alors l’éternelle question ?

  • On fait quoi ?
  • Bof c’est pas top !
  • Allez on va à la brèche on verra.

On enlève les « crabes », courte descente, on va dans la brèche, c’est « peteux » mais facile.

  • Bon alors ?
  • Bof, on va prendre le brouillard !
  • On essaie ?
  • Non….Pas envie.

Retour à l’aiguille à moitié dans le brouillard et on se dirige vers l’arête de la pointe Pers.

Pas de chance, malgré le brouillard il fait chaud, on brasse dans la profonde mouillée… C’est pas le bon jour !

On se rentrera tranquillement par le glacier du Pisaillas et retrouverons nos ados même pas fatigués de leur matinée de ski chahutant sur le parking !

  • Hé tu sais quoi ?
  • Non !
  • Un truc qui serait bien, c’est d’enquiller la traversée depuis le Prariond en montant au col, pointe et aiguille Pers, la pointe du Montet, l’Ouille Noire, pointe des Arses, on file au Carro, on y dort et le lendemain, on traverse par le col du Montet et l’Aiguille Rousse, t’en dis quoi ?
  • Ouai, encore faudrait déjà qu’on ait du beau temps….

Bon comme on dit dans le Jura, Fin du Bal !

Dernière modification : 13 juillet 2014

Photos « Pointe Pers (3327m) - Aiguille Pers (3386m) »

Lever du soleil sur Méan Martin. Sur le glacier du Pissaillas, derrière, la Pointe du Montet. Face à la paroi Bazel, Pte de Calabre et la Granta Parei. Arrivée à l’aiguille Pers, le grand cairn. Arête Nord de la pointe du Montet. L’immense paroi Bazel vue du sommet de l’aiguille Pers. Dôme de Pichère et Sommet de Bellecote vus du sommet. Saxifrage au sommet. L’arête Pers.