Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau, dégagé avec température clémente, un temps parfait pour la randonnée.

Récit de la sortie

  • Un jeudi avec une météo clémente au milieu d’une semaine très perturbée, j’ai eu de la chance de ne pas travailler ce jour là.
  • Alors, j’ai roulé plus de 3 heures pour en profiter, et ajouter un nouveau "3000" à ma modeste collection.
  • Une course qui débute dans la forêt, passe par de beaux lacs, et permet de faire l’ascension de 2 "3000" puisque le sommet de la crête de Rougnoux atteint 3003m.
  • La partie sommitale demande de la ressource physique mais n’a rien de compliqué techniquement.
  • Tout au long de cette magnifique ascension, le massif de la Font Sancte ne me quitte pas, et je l’admire comme une enfant le ferait avec son jouet préféré.
    Effectivement, l’ascension du pic nord en septembre dernier m’a marqué pour un long moment.
  • L’arrivée au sommet est vraiment magique puisque un panorama exceptionnel s’offre à moi.
  • Au Nord, Le Pelvoux et la barre des Ecrins, à l’Est les sommets du Queyras et de la Haute Ubaye, au Sud le massif de l’Estrop, au Nord-Est le massif du Mont Blanc, plus proche, le pic de Rochebrune et bien d’autres encore.
  • La descente me fait traverser une grande partie enneigée, et celle-ci me mène directement au pied du sommet de Rougnoux.
    Là, 100 nouveaux mètres de dénivelé à grimper, mmmhhh ! un grand bonheur !
  • La suite, la traversée de sa crête, sublime afin de retourner dans la verdure et de récupérer le col de Val Haute.
    Puis retour au point de départ, la cabane de Tramouillon.
  • Une de ces magnifiques journées sportives et dépaysantes, que j’affectionne, une de plus...
Dernière modification : 13 juillet 2014

A propos

Auteur de cette sortie :

Habitant les Bouches-du-Rhône et passionné de randonnée sportive depuis 2009, j'ai commencé logiquement à faire mes "armes" dans les magnifiques calanques de Marseille, puis j'ai étendu à la Provence, les Alpes et maintenant, tout simplement "la montagne", où qu'elle soit !!!

Randonnée réalisée le 3 juillet 2014

Publiée le 13 juillet 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 14 juillet 2014 à 17h41

    Salut Cyrille.
    Et l’autre itinéraire (avec le pic de Rochelaire) est encore plus sauvage.
    Le "bleu blanc rouge" n’est pas un balisage (même s’il suit la sente), mais la limite du parc national.

  • par Le 14 juillet 2014 à 18h55

    oui, merci, je me doutais que ça avait un rapport direct avec le parc national des Ecrins

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !