Tour du Pic de Nérassol Sortie du 15 juillet 2014

Sortie réalisée le 15 juillet 2014.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Une très belle boucle qui s'effectue aisément dans la journée. Deux vallons sauvages à découvrir avec 4 sympathiques lacs mis à disposition pour les incontournables pauses

Conditions météo

Grand Beau. Température 20 à 25°C

Récit de la sortie

15 Juillet 2014, troisième jour de notre séjour Pyrénéen, nous voici avec Galice pour notre toute première rando Ariégeoise.

Nous démarrons cette randonnée après avoir passé la nuit dans le secteur du col de Puymorens, nous y passerons deux autres nuits soit dit en passant.

D’après l’ONCFS, l’Ours Brun aurait une présence régulière dans cette zone (voir répartition 2009-2013 sur le site de l’association Ferus - ICI)

Il est donc vrai que, secrètement, j’espérai bien apercevoir la bête en lisière de forêt ou sur un versant dénudé. Je savais aussi que j’aurai beaucoup plus de chance de gagner au quinté+, mais rien n’y faisait, je gardais un foi indéfectible en ma chance et passais une bonne partie de mon séjour à scruter toute forme suspecte que j’apercevais. Et évidement je ne vis pas l’ombre d’un grand prédateur.

Mais revenons un peu à notre sortie, départ de l’Hospitalet-près-l’Andorre, village peu esthétique (petite centrale EDF présente, nombreuses conduites d’eau forcée et autres lignes HT, avec en prime une ligne SNCF, bref un petit air de Gare du Nord en pleine vallée pyrénéenne). Nous ne trainons pas trop pour assez vite nous retrouver dans le vallon du Siscar. Nous sommes survolés par un Aigle Royal, puis faisons une petite pause au premier lac sans nom.

Nous continuons le long du Siscar puis rejoignons le lac éponyme. Là une dizaine de personnes sont présentes sur les berges du lac.

Nous poursuivons notre ascension jusqu’à la Porteilla du Sisca (point culminant de cette balade), avant de basculer dans la descente pour aller casser la croûte à l’Étang de Pédourrés.

Après un long moment de détente, nous nous résignions à quitter ce lieux très agréable pour entamer la descente finale.

Le cheminement dans le Val d’Arques est fort paisible et s’effectue au milieu des rhododendrons.

Un dernière regard sur le quatrième lac de cette randonnée et c’est déjà l’arrivée sur l’Hospitalet-près-l’Andorre.

Dernière modification : 25 juillet 2014