Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps de retour, passages nuageux. Sol très gras.

Récit de la sortie

Nous poursuivons notre quête des 14 "2000" du massif des Bauges avec cette très belle randonnée qui conduit au sommet de Chaurionde.

Nous choisissons de monter par la cabane forestière de Coutarse (que je recommande uniquement par temps très sec). Cet itinéraire nous mène à travers bois sur des pentes soutenues jusqu’au pied de l’une des quatre arêtes de ce sommet assez central du massif.

Attention, le chemin n’est pas toujours bien tracé et débroussaillé, si bien que nous marchons régulièrement dans une végétation assez dense à hauteur des genoux ou des hanches. Avec tout ce qu’il a plu ces derniers jours, nous avons vite les pieds trempés !

Au sortir du bois et jusqu’à ce que la sente emprunte l’arête, la progression devient franchement pénible tant le sol est gras et glissant. Enfin, nous gravissons la partie finale jusqu’au sommet dans de meilleures conditions.

Le sommet offre un superbe panorama à 360°. Nous identifions très bien les sommets baujus, les autres massifs sont peu visibles à causes des nuages.

Nous redescendrons par le vallon d’Orgeval, sans manquer de repérer sur la face nord la cinquantaine de mouflons qui se prélassent sur les rochers.

Nous bouclons l’itinéraire en 6h, sachant que nous avons emmené une débutante en randonnée, bravo à elle pour ce premier sommet relativement facile mais nécessitant un peu d’endurance, merci surtout pour les magnifiques photos.

Dernière modification : 5 août 2014

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 4 août 2014

Publiée le 5 août 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !