Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Temps ensoleillé, quelques nuages. Montée : 3h, descente : 1h05.

Récit de la sortie

Avertissement aux lecteurs : ceci est mon 1er article sur Altituderando.

Contexte :

Mercredi 6 août 2014 : tournage de film au hameau de l’Ecot oblige (Belle et Sébastien 2), je décide de me rabattre sur une randonnée un peu plus haut dans un endroit si possible pas trop fréquenté à cette période de l’année.

Arrivé au Pont de l’Oulietta, de nombreuses voitures sont déjà présentes un peu partout, je me gare sur une vire automobile 400 mètres après le tunnel, un peu avant le Pont de Neige.

Mon objectif du jour : la pointe des Arses.
J’avais déjà repéré ce sommet il y a 2 ans en faisant l’Ouille des Reys, me demandant s’il existait une voie pour monter au sommet de ce mille-feuilles.
Après avoir constaté que c’était le cas par l’intermédiaire du topo trouvé sur ce site (merci), je décide donc de faire la sortie pour compléter la ligne de sommets déjà faite dans le coin (du col Pers jusqu’à l’Ouille des Reys).

Montée :

J’ai donc suivi le topo, la sente se devine assez aisément jusqu’au plateau supérieur.
Bien que l’on soit au mois d’août, il y a encore pas mal de névés. Une fois sur le plateau, je repère le col et traverse à vue et au mieux le plateau (j’ai perdu les cairns en cours de route).
La neige est encore dure ce qui permet de passer quelques névés assez raides sans difficultés.

La montée au col se fait dans un style très alpin un pas en avant et 2 pas en arrière.

Arête et sommet :

Une fois au col, l’itinéraire sur la crête commence de façon assez évidente, sauf que...j’ai raté la brèche ! Un peu avant celle-ci, j’ai contourné un ressaut rocheux en redescendant par la droite alors qu’il aurait fallu continuer à monter.
J’ai donc contourné la brèche par la droite, dans du péteux avec un petit pas d’escalade et en traversant un couloir courbé en dessous un surplomb, les pieds sur le dessus d’un névé.

Après être un peu remonté, j’ai fini par retrouver un cairn (salutaire), soulagé de n’être pas parti dans un périple foireux. Et c’est là que j’ai découvert sur ma gauche la brèche où j’aurais dû passer.

Le sommet est ensuite tout proche. La vue est magnifique sur les alentours même si l’horizon est un peu bouché par les nuages.

Descente :

Descente sans souci jusqu’à la Tour Noire décrite dans le topo. Pour varier les plaisirs, j’ai pris sur la gauche et suis descendu dans les éboulis côté sud pour rejoindre le sentier de GR "Pays du Tour de Haute Maurienne".

Dernière modification : 11 août 2014

A propos

Auteur de cette sortie :

Depuis toujours amoureux de la Montagne, je me suis mis à la randonnée en montagne sur le tard à 27 ans. La Haute-Maurienne est mon espace de jeu préféré. Je fais également un peu d'alpinisme à mes moments perdus mais j'apprécie surtout les randonnées dites "alpines".

Randonnée réalisée le 6 août 2014

Publiée le 11 août 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 11 août 2014 à 18h35

    Bonjour Julien et bienvenue sur AltitudeRando ! Belle sortie avec un texte sympa et des photos intéressantes.

  • par Le 11 août 2014 à 23h24

    Merci Julien !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !