Mont Ténibre (3031m) par le refuge de Rabuons Sortie du 9 août 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Ciel gris et voilé au petit matin, et soleil en journée avec quelques rafales de vent sans conséquence en milieu d’après-midi.

Récit de la sortie

Départ 7h30 du matin de St-Etienne-de-Tinée, balise numéro 100, et c’est parti ! Accompagné de mes deux compagnons de randonnée, j’ouvre la voie sur un bon rythme, parce que je sais que la route est longue.

Objectif, le Ténibre (3031m) et ses 1900 mètres de dénivelé pour l’atteindre aujourd’hui ! Donc, on ne va pas trainer !

Le dénivelé défile bien sur mon GPS, balise 101, balise 102, la balise 103 située à 2380 mètres d’altitude se fait un peu désirer, mais ça y est ! Nous y sommes, et celle-ci nous dévoile enfin ce fameux chemin de l’Energie.

On traverse ses tunnels, et son sentier en balcon dévoile un superbe vallon en contrebas.

J’ai pu déjà, au cours de l’ascension, repérer le Mont Mounier, la Cime de Pal ainsi que celle de Bolofré, et la Pointe Côte de l’Âne (2916m) qui était un de mes objectifs cette année. Mais, mes plans ont changé en cours de saison, c’est comme ça !

10h35, on arrive au refuge, et je n’ai rien vu passer ! Je me régale !

Là, on prend contact avec le responsable, on se déleste de quelques affaires lourdes et encombrantes pour la suite de l’ascension (sac de couchage, affaire de rechange et de toilette) et on repart !

Effectivement, nous passerons la nuit au refuge, afin de finaliser notre petit week-end, demain, avec l’ascension du Corborant (3007m), le deuxième "3000" du secteur.

Donc, 11h00, nous sommes repartis, et nous longeons les magnifiques lacs de Rabuons par la gauche.

Mais, je ne me doute pas que je vais encore voir d’autres lacs de toute beauté, un peu plus haut.

D’abord, les lacs du Cimon, situés au pied de l’impressionnant Cimon de Rabuons (2995m). Nous passons entre les deux lacs et je prends encore quelques précieux clichés de cet endroit sublime.

Ensuite, après une usante ascension dans une sente assez raide, nous atteignons le lac de la Montagnette, superbe lui aussi, dans lequel gît encore de la glace.

La vue de ce lac avec en fond les sommets du Corborant et des Chalanchas, est magique.

Peu après, je perds de vue la sente qui doit nous mener au pas de Rabuons, alors je cherche la meilleure pente pour l’atteindre, en fait, ça passe partout, mais arrivé au fameux pas, et en regardant derrière moi, je m’aperçois que j’étais trop bas dans le vallon.

Pas grave ! J’y suis quand même, et je vois la crête vers ce que je crois être le sommet du Ténibre.

Je la suis, mais lorsque j’atteins une belle brèche et à la sortie de celle-ci, stupeur ! Le Ténibre se trouve derrière, à ma droite avec ses deux croix et son cairn sommital.

Le sommet de gauche que je visais n’est qu’une antécime dont je ne connais pas le nom.

Dix minutes plus tard, après avoir notamment franchi un petit ressaut rocheux technique où il ne fait pas bon "se louper", je marche sur le sommet, il est 13h20.

La vue, et comme d’habitude, SPLENDIDE !

Merci la montagne, merci la nature, merci la vie !

Dernière modification : 13 août 2014

Photos « Mont Ténibre (3031m) par le refuge de Rabuons »

St-Etienne-de-Tinée La montée est belle Dans le tunnel Superbe sentier en balcon Le refuge des Rabuons Les lacs de Rabuons Les lacs de Rabuons Lac du Cimon avec Ténibre au fond Lacs du Cimon en bas Lac de la Montagnette Le pas de Rabuons et l’Italie La crête sommitale finale L’Italie Ma co-équipière, pas bien loin Le sommet Le sommet Vue splendide Vue splendide Pointe Côte de l’Âne et Fort Carra Les bras levés Encore le sommet Encore le sommet Panoramique Panoramique Le lac du Fer Dans la brèche ! on redescend Paysage sublime ! Paysage sublime ! La carte postale Gros plan sur le Ténibre On rentre au refuge