Mont du Grand Capelet (2935m) par le Pont du Countet Sortie du 23 juin 2014

Sortie réalisée le 23 juin 2014.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

L'ascension enneigée du point culminant de la vallée des Merveilles.

Conditions météo

De bonnes conditions avec une température clémente mais encore beaucoup de neige dans le secteur.

Récit de la sortie

Après le Gélas samedi et le Clapier dimanche, nous voilà partis pour l’ascension du Grand Capelet, en cette semaine très sportive en Mercantour.

3 amis randonneurs m’accompagnent et sont aussi motivés que moi.

Gégé, Fred et Thierry veulent en découdre !!!

Parking du Pont du Countet, direction le pas de l’Arpette avec 800 mètres de dénivelé à avaler en introduction.

Mes jambes, un peu rouillées ce matin, se chauffent assez rapidement sur les premières pentes.

Le vallon de l’Empuonrame aux alentours des 2200 mètres d’altitude, est encore bien enneigé, et d’originaux blocs de glace nous font face.

Il n’est pas difficile de les contourner, mais la photo vaut le détour.

Le sentier vers le pas de l’Arpette est enneigé et boueux et a beaucoup souffert.

On le perd de vue à certains moments, mais les escaliers rocheux à l’arrivée sont toujours là.

Cime des Verrairiers sur notre droite, lacs Fourca et Long Supérieur en contrebas, Mont et Rocher des Merveilles sur notre gauche, tout est en place et la vue splendide !

Mes amis est moi prenons quelques clichés qui feront date.

De la balise 402, on quitte assez rapidement le sentier qui descend et bifurque vers les lacs, pour suivre une sente évidente plein nord, avec en "visu", un beau névé bien installé sur le Pas des Conques.

Notre objectif se cache bien derrière et ne se laisse découvrir qu’après une ascension sportive bien usante.

Certains de mes compagnons ayant pris un peu de retard, nous décidons avec mon fidèle Gégé de monter au sommet du Caire des Conques (2720m) afin de ne pas se refroidir.

La montée est belle et nous permet d’accéder à une vue splendide sur le Grand Capelet.

Une demi-heure pour l’aller - retour et nous revoilà, au Pas des Conques, rejoins par nos deux autres camarades.

Le névé du pas des Conques est stable, mais le passage étroit.

Afin de passer de l’autre côté, la prudence et nos bâtons de randonnée sont de mise.

Là, l’immense plan incliné du Grand Capelet se dévoile et nous indique instantanément qu’il va bientôt falloir "cramponner".

Une désescalade technique de plusieurs ressauts rocheux imposants et un dénivelé négatif de presque 80 mètres sont nécessaires.

Peu après le passage d’une brèche impressionnante avec vue sur la Gordolasque, une halte s’impose pour la mise en place de nos crampons, car la neige est abondante au pied de la partie sommitale.

Nous voilà partis, commençant à grimper sur des pentes enneigées très raides et mon piolet est d’une grande aide.

Une demi-heure plus tard, l’évolution se fait à nouveau sur l’herbe et les cailloux.

Plus assez de neige ! Je vais donc enlever mes crampons pour la montée finale.

Celle-ci est belle et quelques passages rocheux nécessitent l’utilisation des mes mains.

La marche sur des dalles humides doit rester prudente.

Le sommet est là, tout près, et le dernier petit couloir franchi, le cairn sommital apparaît brusquement.

Le sommet atteint, la vue est belle mais reste assez basse car les nuages bloquent à une certaine altitude.

Je ne vois pas la cime du Gélas, mais le Mont Clapier embrumé est bien là !

Le parking du Pont du Countet, tout en bas dans la Gordolasque est bien visible et rend notre ascension encore plus impressionnante.

Nous décidons de descendre par le même itinéraire, car un peu la flemme de partir à la recherche de la Baisse du Lac Autier.
Flemme due sûrement à la fatigue accumulée des jours précédents.

De retour dans le vallon de l’Empuonrame, nous avons la chance de rencontrer quelques bêtes à cornes, ainsi que de jeter un œil sur notre objectif pour demain, la cime de la Valette de Prals.

Dernière modification : 15 août 2014

Photos « Mont du Grand Capelet (2935m) par le Pont du Countet »

Le départ Premières pentes Dans le vallon, arrivée au niveau du replat Des petites tables de pique-nique gelées ! De beaux blocs de glace Vers le Pas de l'Arpette Premier objectif atteint Le cheminement, plein nord Vue sur les lacs Le pas des Conques et le Mont Bégo Le Grand Capelet, c'est à droite, après le pas ! L'immense plan incliné du Grand Capelet Le Mont Bégo Les ressauts rocheux en désescalade, juste avant la brèche On a cramponné ! Rocher des Merveilles Allez ! on enlève les crampons Encore le Bégo ! Cime du Diable et Capelet Supérieur La vallée de la Gordolasque en contrebas Rocher des Merveilles La photo au sommet Gélas dans les nuages, Mont Clapier à droite Descente sur les dalles Rocher des Merveilles On récupère nos traces Une belle ascension Très pentue Grand Capelet, derrière nous Panoramique un peu avant le Pas des Conques Chamois dans la neige A nouveau les blocs de glace Un solitaire Prochain objectif (demain) :