Charmant Som (1867m) par les chalets de Charmant Som Sortie du 8 août 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Beau temps avec lumière vive et vent soutenu, tournant à l’orage en milieu d’après-midi.

Récit de la sortie

Une petite sortie entre amis, les uns venant de la région d’Annecy, les autres de Grenoble. Nous nous mettons d’accord pour une sortie en Chartreuse, et notre choix se porte sur le Charmant Som. Certains des participants étant éprouvés par leurs précédentes balades (fatigue, ampoules, mal aux genoux), nous choisissons l’option minimale, qui consiste à partir des chalets situés sous le sommet.

Le plus dur dans l’affaire est de trouver une place pour garer les voitures : le parking est déjà plein, les bords de route bondés. Nous redescendons un peu et trouvons des places, en manœuvrant précautionneusement pour ne pas basculer dans le pré en contrebas. Ça y est, nous sommes prêts, nous remontons la route vers les chalets. Comme il est plus de midi, nous faisons tout de suite le casse-croûte dans les lapiaz à gauche des chalets : surprise, d’autres touristes ont eu la même idée que nous...

Personnellement, je suis un habitué des sorties en solitaire dans des coins tranquilles, alors cette ambiance de foule touristique est inhabituelle pour moi, mais je ne boude pas pour autant mon plaisir : le site est magnifique, en plein cœur du massif, entouré des plus beaux sommets de Chartreuse, le soleil est radieux, la lumière vive ; avec le vent de sud soutenu qui souffle, il règne une ambiance de bord de mer assez dépaysante...

Après une pause café au chalet-auberge qui ne désemplit pas, nous entamons la montée. À peine le temps d’échauffer nos mollets que nous sommes déjà au sommet. Celui-ci est bien large et peut accueillir tout le monde, heureusement. Ici, c’est la séance photos généralisée, avec smartphone, petit compact ou même gros réflex. Nous ne ferons pas exception à la règle, photos de groupe et de paysages se succèdent. Il faut dire que la vue ici est exceptionnelle : Chartreuse, Belledonne, Vercors, avant-pays, on a l’impression d’être au milieu de tout, alors profitons !

Après une longue pause, nous redescendons par le chemin de droite, alors que le temps commence à se couvrir : bourgeonnements derrière la Grande Sure puis sur les rochers de Chalves. Nous croisons une dame qui semble avoir dépassé les 90 ans, accompagnée d’un homme jeune qui l’aide ; ils montent vers le sommet, et la vieille dame, bien que marchant avec difficulté, montre une belle détermination à poursuivre. Chapeau bas.

Arrivés sur le plat, nous voyons à gauche un orage qui arrive sur Chamechaude avec son voile de pluie... Personne n’a l’air de s’inquiéter. Des promeneurs continuent à monter au sommet comme si de rien n’était. Finalement, l’orage part vers la dent de Crolles et le Grésivaudan, nous aurons le temps de visiter la fromagerie, de revenir tranquillement aux voitures et de nous dire au revoir.

Le retour en voiture vers la Haute-Savoie, à travers la Chartreuse, sera lui plus mouvementé, avec un bel orage en arrivant à Saint-Pierre-d’Entremont, où la pluie torrentielle et les bourrasques m’obligeront à rouler à 20 à l’heure. La pluie se déchaîne jusqu’au col du Granier, puis se calme progressivement dans la descente sur Chambéry, où nous retrouverons le soleil. Nous rejoindrons l’Albanais avec un beau temps estival. Je comprends mieux, une fois de plus, pourquoi la Chartreuse est si verte...

Pour finir, je dirais que le Charmant Som, c’est charmant, mais alors, en été, trop, trop, trop de monde... Pour ma part, après cette exception, je continue à éviter autant que possible les itinéraires trop fréquentés. La tranquillité est un bien aussi précieux qu’éphémère.

Dernière modification : 30 août 2014

Photos « Charmant Som (1867m) par les chalets de Charmant Som »

Le bord du plateau ouest vu depuis les chalets du Charmant Som. Chamechaude et Belledonne vues depuis les chalets du Charmant Som. Chamechaude Vue de la dent de Crolles pendant la montée. Vue en arrière sur la Pinéa et le Vercors. La dent de Crolles. L’arrivée au sommet, face au Grand Som. Le Grand Som et la Grande Chartreuse. Vue au nord-ouest vers l’avant-pays et le Bugey. À l’ouest, la forêt de Génieux et la Grande Sure. Au nord-est, la Scia et les Lances de Malissard. Le Grand Som Vue en arrière sur le chemin de montée. Au fond, la Pinéa et le Vercors. Col de la Ruchère, Petit Som et Grand Som. Gros plan sur le col de la Ruchère et le Petit Som. Au fond, la Cochette et le mont Outheran. Gros plan sur le Grand Som. La Grande Chartreuse, comme si vous y étiez. Les trois pics de Belledonne et le glacier de Freydane. Le plateau sommital. Au fond, Pinéa, rochers de Chalves et Vercors. La dent de Crolles, avec du monde au sommet. Le temps se couvre sur la Grande Sure. Au sommet, face à Chamechaude. Chamechaude Descente par le plateau ouest. Vue vers Pré Bâtard et la Petite Vache. Arrivée des nuages sur les rochers de Chalves. Les prés au-dessus des chalets et Chamechaude. Promeneurs en famille et Chamechaude.