Crête de Besseggen Sortie du 26 août 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Variable.

Récit de la sortie

Le Jotunheimen Nasjonalpark

Créé en 1980, le Parc National de Jotunheimen couvre 1151 km², à cheval sur les régions de Oppland et Sogn og Fjordane. Au sein de paysages magnifiques et très sauvages de lacs, hauts plateaux et sommets, il renferme les plus hautes montagnes de Scandinavie, dont le Galdhøpiggen (2469 m, point culminant de la Norvège), le Glittertind (2465 m) ou encore le Skagastølstind (2405 m).

Itinéraire

Si l’itinéraire le plus réputé pour arpenter la crête de Besseggen consiste à se rendre en bateau (ou à pied) de Gjendesheim à Memurubu puis remonter la crête vers l’est jusqu’au point de départ (voir topo), il est tout à fait possible de s’en tenir à l’ascension de celle-ci depuis Gjendesheim en aller-retour, ce qui est l’objet de cette sortie. C’est d’ailleurs là aussi un itinéraire très fréquenté.

Le point de départ se situe au parking de Gjendesheim, au bord du Lac de Gjende (984 m), pour lequel il faut débourser 100 NOK, soit environ 12 € (à régler à la boutique voisine). Si nous n’avons pas l’habitude en France de devoir payer les parkings de départ des randonnées, c’est en revanche presque systématique en Norvège pour les itinéraires réputés. Et difficile d’y échapper puisqu’il est en général interdit de se garer librement à proximité, afin d’éviter le stationnement sauvage.

Le chemin s’élève juste au-dessus du parking (pancarte "Besseggen"), remontant immédiatement la crête par son versant sud, et offre un panorama superbe sur l’immense Lac de Gjende (près de 18 km de long), dont on ne peut pas encore distinguer le bout car il forme un léger coude.
La montée se révèle plus longue que difficile (à l’exception d’un passage plus raide où l’on peut s’aider de chaînes), et l’on finit par prendre pied sur la longue crête sommitale, ponctuée de gros cairns, qui s’élève en pente douce jusqu’aux 1743 mètres du sommet (Veslfjellet).

La vue est alors sans pareil sur le Lac de Gjende côté sud et le Lac de Bessvatnet (1373 m) côté nord, le contraste étant vraiment saisissant entre les eaux claires du premier et les eaux beaucoup plus sombres du second.
Le magnifique sommet du Besshøe (2258 m), coiffé de névés, est à portée de main, et l’on aperçoit au loin les plus hauts sommets d’Europe du Nord.
Difficile de repartir d’un point de vue pareil...

Pour avoir une vue plus grande sur le Bessvatnet, il est vraiment conseillé de commencer à descendre la crête en direction de Memurubu sur quelques dizaines de mètres, celle-ci devenant alors de plus en plus fine.

Retour par le même itinéraire.

Récit

La principale inquiétude en montagne en Norvège est le temps, qui change en permanence, et cet itinéraire n’y déroge pas. Pour cette sortie, le temps n’était pas franchement encourageant à l’arrivée au point de départ, mais après un moment d’attente, le soleil fut de la partie pour l’ascension. Surprise ! Ce sont bien le froid et quelques flocons de neige qui nous accueillent au sommet. Retour pourtant tout aussi rapide d’un soleil chaud pour la descente... Par ici, comme partout ailleurs dans le pays, un imperméable peut s’avérer bien utile l’espace d’un instant !

Lien utile

Dernière modification : 11 septembre 2014

Photos « Crête de Besseggen »

Le Besshoe (2258 m) au centre, la Crête de Besseggen au fond à droite En direction des sommets de Tjonnholstinden, à proximité de Gjendesheim Coucher de soleil sur le Lac de Gjende (veille de la sortie) Paysage du Jotunheimen Nasjonalpark (le lac de Nedre, à proximité de Gjendesheim) L’immense Lac de Gjende se dévoile peu à peu, en montant à la crête de Besseggen La vue se dégage sur le Bessvatnet, au pied du Besshoe Depuis le sommet Le lac de Gjende et les hauts sommet du Jotunheimen Nasjonalpark Le Bessvatnet Vue globale de l’immense Lac de Gjende Le superbe sommet du Besshoe Le Nautgardstinden (?) Paysage du Jotunheimen Nasjonalpark depuis le sud de Gjendesheim